Accueil > Migrations | Par | 17 avril 2009

58000 expulsions de sans-papiers, 5500 arrestations de complices de solidarité en 2010. La prochaine cible, c’est vous !

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

58000 expulsions de sans-papiers, 5500 arrestations de complices de solidarité en 2010. La prochaine cible, c’est vous !

Sans-papiers et complices de solidarité, étudiants et salariés en grève, précaires, désobéissants, etc., nous sommes chaque jour plus nombreux à manifester, construire des réseaux de solidarité et agir contre la politique du gouvernement Sarkozy qui multiplie les attaques, réprime, expulse, exploite et rentabilise.

La sélection pour le droit au séjour et l’accès aux droits, à l’éducation, à la santé, au logement, etc., et l’évaluation sur des critères de performance et de rentabilité en dépit des droits et libertés fondamentaux applicables à tous : tel est le projet de ce gouvernement. Refusons ensemble ce projet de société qui nous transforme en « ressources humaines » au service des « lois » d’un marché aveugle, qui catégorise, divise et hiérarchise. Refusons ensemble ce projet de société inhumaine imposé par la violence et dont les sans-papiers sont les premiers à subir les conséquences.

A Vincennes, se trouve le centre de rétention où l’année dernière ont eu lieu des révoltes face à la répression des détenus. Le 21 juin, un sans-papiers meurt dans sa chambre, vive émotion parmi les détenus. Le lendemain le Centre part en fumée. Les sans-papiers détenus ont été réprimés, déplacés, et certains inculpés et emprisonnés. Baba Traoré, mort aussi, le 4 avril précédent, noyé à proximité du centre de rétention de Vincennes en fuyant la la police. Chunlan Liu le 20 septembre 2007, John Maïna, le 15 février 2008, morts aussi et tant d’autres qui subissent violences et humiliations parce qu’ils s’opposent.

Aujourd’hui les étrangers continuent à subir la politique du chiffre et de l’arbitraire, à être raflés, enfermés, expulsés, les familles et les vies d’être brisées, celles de tous les sans-papiers, et bientôt aussi de tous ceux qui leur sont solidaires.

http://9emecollectif.net/

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?