Accueil > Société | Par Jean-Baptiste Ferrière | 4 décembre 2007

Amnesty International organise les 24 heures des actions urgentes

En France comme dans une trentaine d’autres pays dans le monde se déroulent les 8 et 9 décembre les 24 heures des actions urgentes d’Amnesty International en faveur des victimes de violation des droits humains.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour la quatrième année consécutive, Amnesty International France participe aux 24 heures des actions urgentes. Un événement relayé dans plus de 60 villes de l’hexagone et dans une trentaine de pays (Algérie, Chili, Japon, Mongolie, Yémen, Zimbabwe...). Le principe est simple : militants et sympathisants de l’ONG AI se donnent rendez-vous dans des lieux publics (boutique associative, café littéraires, librairies...) et envoient par courrier ou mail des demandes de libération de citoyens emprisonnés pour s’être opposés au pouvoir en place. Le site www.24h-actions-urgentes.com permettra également à ceux qui ne peuvent pas se déplacer de prendre part à l’opération. Vingt cas de personnes en danger (journalistes, syndicalistes, opposants politiques...) y seront mis en avant.

Une pression efficace

« Chaque minute compte car le sort des détenus se décide dans les quelques jours qui suivent leur arrestation. L’envoi de messages par mail, fax ou lettre rappellera aux autorités concernées que le reste du monde les observe et qu’ils ne peuvent pas bafouer les droits de l’homme à l’insu de tous », explique Martine Royo, coordinatrice à Amnesty International France. Les destinataires ? Des responsables politiques, militaires, judiciaires voire pénitentiaires du pays concerné. Et la méthode s’avère payante au vue de la notoriété dont jouit Amnesty International. « Notre pourcentage de réussite s’élève à 48 %. Nos actions urgentes contribuent pour un détenu sur deux à une libération ou une nette amélioration de ses conditions de détention », assure Martine Royo. En 2006, plus de 120 000 messages en faveur de personnes en danger ont ainsi été récoltés.

Exemples de personnes défendues au niveau national :

 Hollman Morris, journaliste colombien menacé de mort par un groupe paramilitaire pour son émission d’investigation qui remet en cause ce type de groupe soutenu par l’armée du pays depuis septembre 2007.

 Hla Myo Naung, ancien leader étudiant birman qui avait participé au mouvement de protestation national contre le régime militaire en 1988, a été arrêté le 10 octobre dernier lors d’une consultation médicale.

 Ibrahim Manzo Diallo, journaliste détenu par l’armée du Niger dans un lieu tenu secret depuis le 9 octobre 2007, accusé d’être un correspondant de RFI alors que la diffusion de cette radio dans le pays avait été suspendue

 Ye Guoqiang et Ye Mingjun, deux Chinois arrêtés pour avoir protesté contre les expulsions forcées enclenchées par la mise en place de l’accueil des Jeux Olympiques de Pékin en 2008.

Entretien audio :

Pour écouter l’interview audio de Martine Royo, coordinatrice à Amnesty International France , cliquer sur

MP3 - 6.2 Mo

Liste des lieux parisiens :

 Samedi 8 décembre de 10 h à 19 h à la boutique associative la teinturerie, 24 rue de la Chine, métro Gambetta.

 Vendredi 7 décembre de 11 h à 16 h à la fac de la Sorbonne, métro Saint Michel.

 Samedi 8 décembre de 9 h à 19 h devant le jardin du Luxembourg, RER Luxembourg.

 Samedi 8 décembre de 14 h à 18 h et le dimanche 9 décembre de 10 h à 14 h à la Maison des associations du 18e, 15 passage Ramey, métro Jules Joffrin.

 Samedi 8 décembre de 14 h à 18 h et le dimanche 9 décembre de 10 h à 14 h à la librairie Résistances, 8 Villa Compoint à Paris 17e, métro Guy Môquet.

 Samedi 8 décembre à partir de 20 h à l’Olympic Café, 20 rue Léon Paris 18e, métro Château Rouge, et au café Littéraire Le Petit-Ney, 10 avenue de la porte-Monmartre Paris 18e, métro Porte de Clignancourt.

 Dimanche de 10 h à 14 h à la halle Saint-Pierre, 2 rue Ronsard Paris 18e, métro Abbesses.

Plus d’info sur http://www.24h-actions-urgentes.com/

titre documents joints

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?