Accueil > Société | Bloc-note par Rémi Douat | 1er juillet 2012

Big teacher is watching you

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Trois parents d’élèves de la Roche-sur-Yon, en
Vendée, ont déposé fin avril un recours devant
le tribunal administratif de Nantes afin d’obtenir
le retrait de leurs enfants du fichier Base
élèves
. Utilisé par l’éducation nationale depuis
2008, ce fichier regroupe de nombreuses informations
sur les bambins, de la maternelle à
l’université. Pour ces parents, le principal problème
ne réside pas dans l’existence même du
fichier mais dans son utilisation. Les informations
sortent en effet de l’école et peuvent être
croisées avec d’autres données… Plus grave
encore, rien ne garantit que ces données seront
effacées à la sortie du cycle scolaire. Trop
d’inconnues pour ces parents qui se joignent
aux 2 000 plaintes contre X déjà déposées
dans toute la France depuis 2008. Jusque-là
sans effet.

Leur action se joint à celle des directeurs
d’école qui ont désobéi et refusé le dispositif –
tous sanctionnés – ainsi qu’à celle des élus qui
ont pris position. Certains ont voté l’interdiction
d’utiliser les ordinateurs fournis par la commune
pour servir ce fichier et ses applications.
Ils résistent anonymement et courageusement
à la logique de contrôle social à l’œuvre dans
cette surenchère de fichiers.

http://retraitbaseeleves.wordpress.com/

Portfolio

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?