Accueil > Société | Par Jean-Baptiste Ferrière | 23 janvier 2008

Commission Attali : relancer l’immigration pour doper la croissance

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

La relance de la croissance par l’immigration ! C’est l’une des propositions phares du rapport que Jacques Attali a déposé sur le bureau du chef de l’Etat le 23 janvier. Depuis le 30 août dernier, à la demande de Nicolas Sarkozy, l’ancien sherpa de François Mitterrand, entouré d’une quarantaine de personnalités, travaille sur les pistes à suivre pour doper la croissance.

Selon Jacques Attali, la France doit « faciliter la délivrance de visas aux étrangers ». Pour faire face à un marché du travail en tension, la France devra recourir à la main-d’œuvre étrangère, de plus en plus nombreuse dans les années à venir. Une note récente de Bercy prévoit ainsi qu’à l’horizon 2015, la France sera confrontée à des besoins de recrutement évalués à 750 000 par an. Mais la commission Attali va plus loin. Elle considère que « l’immigration, facteur de développement de la population, est en tant que telle une source de création de richesse, donc de croissance ». De son côté, le chef de l’Etat a promis d’aller « jusqu’au bout d’une politique fondée sur des quotas ».

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?