Accueil > Politique | Par Simon Grysole | 28 février 2007

Gauche-droite : un clivage périmé ?

PARTICIPEZ AU DEBAT !!

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Il nous a semblé important de revenir sur l’opposition gauche-droite, que beaucoup auraient tendance à vouloir faire disparaître, alors qu’elle est plus que jamais d’actualité. Un dossier est en préparation pour le prochain Regards.

Depuis une vingtaine d’années, le clivage gauche-droite semblerait s’être atténué. Actuellement, les forces politiques brouillent les cartes. Royal parle « d’ordre juste », Sarkozy s’appuie sur Jaurès et Blum pour présenter son discours de « rupture », Bayroux s’avance en homme providentiel pour un gouvernement d’union nationale... et Le pen se réclame du centre droit ! De même, la droite n’a plus le monopole des privatisations, comme l’écologie n’est plus une thématique réservée à la gauche. Et dernièrement, le PS, l’UDF et l’UMP battaient campagne pour la constitution européenne, qui entérinait le libéralisme économique.

Ces dernières années, assiste-t-on à une recomposition des forces politiques ?

Le clivage gauche-droite n’est-il plus pertinent pour distinguer les partis politiques ?

Les électeurs ont-ils des difficultés à se définir encore selon cette polarisation ?

Les sujets traditionnels de la confrontation gauche-droite (travail, sécurité, écologie, impôt, secteur public, etc.) sont-ils encore le reflet de ce clivage ?

TOUTES VOS CONTRIBUTIONS SONT LES BIENVENUES POUR ALIMENTER NOTRE REFLEXION !

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?