Accueil > Hors-série du n°62 | Par | 15 juin 2009

Jeudi Noir en procès pour le 69 rue de Sèvres

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Un immeuble vide depuis 11 ans en face du Bon Marché, abandonné par une propriétaire millionnaire. Huit jeunes mal-logés condamnés à lui payer 80 000 ? pour y avoir habité pendant un an, faute de place en logement social. Cette propriétaire a fait saisir leurs comptes pourtant déjà vides, et déclare vouloir les faire payer toute leur vie.

Jonathan, 24 ans, étudiant : "Déjà que je galère avec ma bourse, si maintenant on me la saisit"

Ce lundi 15 juin à 14 heures au Tribunal de Grande Instance de Paris, ils passent devant le Juge de l’Exécution pour demander la révision de cette condamnation invraisemblable. Le collectif Jeudi-Noir appelle au soutien le plus large pour ne pas laisser perdurer une telle injustice. La propriétaire, Clotilde QUERU, sera présente et acceptera peut-être de donner son ressenti.

Le Haut Commissaire à la Jeunesse Martin Hirsch, le député UMP Etienne Pinte, les sénateurs Alima Boumediene-Tiery et Jean Desessard, le Parti socialiste soutiennent les habitants. Le maire de Paris Bertrand Delanoë a même de demandé au préfet la réquisition de l’immeuble. Pourtant malgré ces déclarations de façade, rien ne bouge !

Pour Karima Delli, députée européenne Europe écologie et porte-parole du collectif Sauvons les Riches : "Cette situation est emblématique d’une société malade où les propriétaires millionnaires ont tous les droits, et où la Justice, clémente avec les puissants, se montre implacable avec les plus faibles."

il est possible de soutenir les habitants sur

http://sevres.jeudi-noir.org

www.jeudi-noir.org

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions