Accueil > Culture | Par Jean-Baptiste Ferrière | 5 avril 2007

Keny Arkana : "une contestataire qui fait du rap"

Bien loin du strass et des paillettes de la musique business, la chanteuse rap Keny Arkana s’évertue à mettre en réseau des poches de résistance à un libéralisme économique plus que jamais étouffant. C’est avec poigne et spontanéité qu’elle parle à coeur ouvert de son collectif La Rage du Peuple et de son projet "Appel aux sans voix".

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

La plus Argentine des Marseillaises se définit comme "une contestataire qui fait du rap". Artiste engagée proche du mouvement altermondialiste, Keny Arkana a sorti en octobre dernier l’album coup de poing Entre Ciment et Belle Etoile (Because music). Un brûlot largement salué par la critique. Difficile en effet, de rester insensible à cette écorchée vive qui rappe ses plaies avec fougue et conviction.

Mais l’essentiel n’est pas là. Keny Arkana est d’abord une conscience politique qui en éveille d’autres. Une rage constructive. La musique ne constitue pour elle qu’un outil d’expression. N’étant apparentée à aucun parti ou syndicat, elle a néanmoins fondé en 2004 à Noailles, quartier du centre-ville de la Citée phocéenne, le collectif La Rage du Peuple. En réaction à un "monde déshumanisé où l’économique a pris la pas sur le politique". Le principe est d’organiser en France des assemblées populaires citoyennes. Et quand les moyens le permettent, de sillonner l’Amérique latine ou le continent africain afin d’y tisser un réseau associatif militant.

Plate-forme de dialogue et de réflexion

Jamais à court de projets, Keny Arkana s’emploie par ailleurs à développer le site Internet appelauxsansvoix.org. Un espace de discussion "libre, ouvert et horizontal" qui se présente comme une plate-forme destinée à relayer les initiatives locales d’entre-aide. Objectif : mettre en commun les compétences de chacun, rendre compte de l’avancée des forums populaires, confronter les expériences de luttes et contribuer à faire émerger "d’en bas" des solutions concrètes pour améliorer la vie dans les quartiers.

Pour Keny Arkana, "le changement ne viendra pas des institutions nationales. La seule alternative encore possible aujourd’hui est l’autogestion à l’échelle internationale", assure-t-elle. Les pieds sur terre et les yeux rivés vers le ciel, Keny n’a pas fini d’en découdre avec les affres de la mondialisation. Mais à l’entendre, l’espoir est de mise : "On peut tous changer le monde à notre échelle..."

Interview audio de Keny Arkana (durée : 7 minutes). Ecouter :

MP3 - 6.3 Mo

Chronique : Entre Ciment et Belle Etoile : le flow artistique

Certains le présentent déjà comme le successeur du mythique J’appuie sur la gâchette des NTM. Il faut dire que Keny Arkana n’y va pas avec le dos de la cuillère quand il s’agit de s’en prendre aux dérives du néolibéralisme. Avec une verve radicale et revendicative qui n’appartient qu’à elle, la rappeuse marseillaise assène des textes incisifs et enlevés. Des génocides multiples à la politique cynique du FMI, en passant par la violence dans les pays d’Amérique du Sud (Victoria), mais aussi la fronde envers les institutions françaises ("C’est à l’Elysée que se cachent les plus grandes des racailles" dans Nettoyage au Kärcher ), Keny Arkana aspire à un changement social en profondeur. Véritable sommet artistique, La Rage cristallise une colère saine et maîtrisée. Rimes au scalpel, instrus soignés souvent mélancoliques, flow implacable et technique...Un disque d’excellente facture, abouti, touchant et vital. Arrivée tel un missile sur la scène rap hexagonale, Keny Arkana a tous les atouts pour s’imposer comme une artiste majeure.

Extraits de l’album "Entre Ciment et Belle Etoile"

  La rage (durée : 1,20 minutes). Ecouter :

MP3 - 1.2 Mo

  Nettoyage au kärcher (durée : 1,08 minutes). Ecouter :

MP3 - 1 Mo

  Victoria (durée : 1,12 minutes). Ecouter :

MP3 - 1.1 Mo

 Voir le visuel de la pochette  :

JPEG - 70.7 ko

Pour plus d’informations :

 http://www.keny-arkana.com/

 http://www.laragedupeuple.org/

 http://www.appelauxsansvoix.org/

titre documents joints

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?