Accueil > Politique | Par Catherine Tricot | 8 septembre 2012

L’égal accès aux soins reste grippé

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

La santé est un pilier du ciment social. Le recul de l’égal
accès aux soins devient un véritable
problème politique. Comment agir quand l’objectif est de
contenir les dépenses publiques et sociales ? Le nouveau
pouvoir se targue de faire mieux avec moins. Il ne sortira
pas des chemins labourés depuis trente ans même si,
cette fois, il promet de ne plus dérembourser. Mais il ne
remettra pas à plat la loi Bachelot qui transforme l’hôpital
en entreprise. Il faut rentabiliser ? Pourquoi ne pas ouvrir
des lits réservés et payants aux étrangers qui veulent
bénéficier de la qualité de soin des hôpitaux français ?
L’idée séduit les nouveaux élus… et s’annonce pour
bientôt ! Pour restaurer l’égal accès au soin, la ministre
Marisole Touraine entend limiter les dépassements
d’honoraires. C’est classique. Cette fois, le gouvernement
mise sur un relais chez les médecins. L’initiative prise par
un collectif girondin va plus loin. Dans le « Manifeste des
médecins solidaires », plus de cent professionnels appellent
leurs collègues à refuser les dépassements d’honoraires.
Lancée par l’association bordelaise, La Santé, un droit
pour tous, le texte assure que les dépassements des
tarifs remboursés par l’assurance-maladie, «  représentent
actuellement un des plus notables facteurs de
renoncement aux soins pour raison financière qui frappe
durablement ou transitoirement 29 % de nos concitoyens
 ».
Les médecins signataires prennent clairement position
contre le secteur 2, alors que le gouvernement cherche
simplement à en limiter les excès. «  Nous craignons que
cette frilosité gouvernementale, qui définit déjà, avant
les concertations, un compromis insatisfaisant, laisse
perdurer un système qui déconstruit notre système de
santé solidaire et s’oppose à l’accès aux soins pour tous
 »,
déplorent les signataires.
«  Le gouvernement dit "on va s’attaquer aux dépassements
d’honoraires abusifs", nous on a tendance à dire que tout
dépassement d’honoraires est abusif.
 »

Portfolio

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Sur le même thème

27 février 2012
Par Jon Elizalde

Tout un programme

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?