Accueil > Société | Bloc-note par Rémi Douat | 5 mai 2012

Le train-train du privé

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

À l’heure des bilans, on peut regarder la libéralisation
du fret ferroviaire intervenue en 2007 avec
un certain effroi
. L’accident le plus récent a été
enregistré fin février à Breteuil, dans l’Oise, où le
train a tout simplement déraillé. Son contenu ?
Des produits toxiques qui ne se sont heureusement
pas échappés des citernes. Le 2 février
dernier, deux trains des opérateurs ECR et Colas-
Rail sont entrés en collision. Notons également,
dans l’année qui a précédé, le train d’ECR
(encore eux !), qui a quitté la voie à 100 km/h, à
Arthenay (45). Un mois plus tard, un convoi de la
même compagnie déraillait à Labouheyre, dans
les Landes. En 2008, enfin, un train de Véolia
privé de frein avait traversé la gare de Montauban
à 70 km/h. Grosses chocottes ! Le tout, notonsle,
dans une discrétion remarquable. Avec la privatisation
rampante du transport de voyageurs,
on attend avec impatience le premier « incident ».

Portfolio

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?