ILRI/Stevie Mann
Accueil > Monde | Par Benoît Borrits | 4 janvier 2011

Microcrédit - "Subprime" indien

Présenté en Inde comme le « héraut des pauvres », Vikram Akula vient de coter sa société SKS Microfinance en bourse et a empoché la bagatelle de 9 millions d’euros

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

. On nous vantait pourtant les vertus de la microfinance : elle accordait des prêts à des individus ignorés du secteur bancaire pour leur permettre de pratiquer une activité économique. Cela reste cependant du prêt à intérêts, d’où l’attrait de la microfinance pour des investisseurs avertis, le tout sous couvert d’éthique. Ce secteur est devenu tellement florissant qu’il a débordé doucement sur des prêts à la consommation avec des taux annuels de l’ordre de 25 %. Du coup, l’état de l’Andhra Pradesh a pris une mesure autorisant indirectement le défaut de certains emprunteurs et menaçant l’ensemble de la filière... au bénéfice des usuriers informels qui, eux, travaillent avec des taux de 100 %...

Benoît Borrits

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?