Accueil > Culture | Par Julia Moldoveanu | 7 novembre 2006

POÉTIQUE EN ACTION / Henri Deluy

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

La poésie d’Henri Deluy assume la gravité baudelairienne d’une séquence et la chute leste, cette force synthétique de la parole capable de suggérer un pays en trois mots, l’image qui se crée au creux de l’objet, dans un rapprochement plutôt pictural, la science de la voyelle, la distinction du signe. L’heurt des langues et le délire des notions linguistiques qui envahissent le poème, matérielles, le langage qui se met en scène lui-même : « Qui était le genre, l’attribut du/Verbe. Qui le temps, la personne/Du sujet. Qui l’infinitif. Qui le/Mode pour qualifier l’aspect. » Suites de vers penchés à gauche comme une écriture d’écolier sage, images de voyages lapidaires, le goût de la route à Prague, en 1966, Naplouse, 2004, Lhassa, 1998, « ce parfum minéral sur/des masques cloutés » . Allitération illimitée, une couleur pour évoquer la mémoire d’une ville. Voici Bois de Santiago, 2003 :

//« Rouge écarlate sur le vernis délavé,

Draperies allongées près d’une serviette

Bariolée, nuances du rouge sur la couverture

Et sur le lit. Reflets sur un fond de mémoire,

Mémoire plus rouge, rouge plus encore, rouge un peu Plus chaque jour, la mort du caméléon. »//

Un recueil qui sublime « les ardeurs de la chair » dans une syntaxe sensuelle.

Julia Moldoveanu

Henri Deluy , Les Arbres noirs , Flammarion, 19 euros

A lire aussi ces recettes de cuisine saugrenues dans la revue Action poétique qu’Henri Deluy anime depuis tant d’années : des petits bijoux qui ravivent le palais.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?