Accueil > Idées | Par | 27 avril 2009

Riposte graduée du collectif Manifestation contre Hadopi : premier message à la Ministre

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Le collectif Manifestation contre Hadopi ne s’arrêtera pas à une première sortie symbolique dans les rues de Paris et de plusieurs villes de Province samedi 25 avril, puisqu’une seconde action est d’ores et déjà prévue pour le 28 à Lyon. Ainsi commence la "riposte graduée" des internautes au projet de loi "Création et Internet" qui remet en cause la liberté et le respect de la vie privée.

On peut considérer la manifestation du 25 avril comme un succès, en effet les quelques 700 opposants rassemblés sur la place Edouard Herriot ce samedi ont profité du calme bon enfant qui régnait, sous l’oeil des forces de l’ordre pacifiques, pour exprimer leur mécontentement envers le projet de loi "Création et Internet", mais aussi se rencontrer et échanger quant à l’avenir des libertés sur le Web. La mobilisation s’est déroulée sans la moindre anicroche, tel qu’il était voulu par les organisateurs dont le but était de signaler les incohérences de cette loi comme l’existence d’une réaction responsable et démocratique de la part des usagers du net, dans la rue.

Le collectif remercie les députés Martine Billard, Jean-Pierre Brard, Patrick Bloche et Nicolas Dupont-Aignan venus s’exprimer sur les lieux pour afficher leur soutient aux manifestants ; ainsi que les journalistes qui se sont déplacés pour couvrir la mobilisation.

Le collectif espère que cette manifestation fera s’interroger le grand public et les médias sur les vrais dangers de cette loi qui court-circuite la justice pour condamner un citoyen pour défaut de sécurisation de sa connexion Internet. En effet, derrière le masque de la création et de la culture se cache une loi anticonstitutionnelle qui se base sur la présomption de culpabilité pour imposer à chaque internaute l’installation, à ses frais, d’un programme de surveillance validé par Hadopi afin de prouver son innocence.

C’est pourquoi, bien que l’autorisation à manifester le samedi 25 à Lyon ait été refusée pour d’obscures raisons, une nouvelle déposition est faite pour le 28 avril à 19h sur la Place de la République. Les inscrits seront rejoints par les organisateurs et membres de l’association "Tous unis contre Hadopi", toute personne souhaitant s’investir est invitée à venir s’organiser sur le site http://www.manifestation-contre-hadopi.com. Cette action qui aura lieu la veille du passage en deuxième lecture de la loi Hadopi devant l’Assemblée Nationale, est synonyme de la mobilisation pérenne qui anime ses opposants. Le collectif Manifestation contre Hadopi combattra pour défendre les droits des internautes jusqu’à l’abandon de cette loi, aussi il appelle à la plus forte participation pour la manifestation lyonnaise : l’avenir de l’Internet libre est en jeu !

Email envoyé par le collectif "Manifestation Contre Hadopi", http://www.manifestation-contre-hadopi.com, comprenant l’association loi 1901 "Tous ensemble contre HADOPI".

Pour ne plus être contacté par email, merci de nous répondre à l’adresse e-mail cnil_hadopi@manifestation-contre-hadopi.com en demandant à être radié de notre fichier.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?