Accueil > Politique | Par Catherine Tricot | 12 novembre 2012

Stéphane Gatignon, une leçon pour tous les militants anti-austérité

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

À peine quatre heures après avoir entamé sa grève de la faim - pour dénoncer le manque de moyens de sa commune - Stéphane Gatignon, maire de Sevran, recevait la visite du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. Ce dernier n’a pas hésité à rejoindre l’élu dans sa guitoune pour lui assurer tout son soutien. Et ça, ça fait chaud au cœur des militants anti-austérité qui désespéraient que le gouvernement entendent leurs revendications. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Mais si la cause est juste, nos militants manquaient visiblement de méthode. Stéphane Gatignon, activiste antilibéral bien connu leur a montré la voie : une tente igloo, quelques jours de jeûne et un bon réseau. C’est tout con, il suffisait d’y penser.

Bon, évidemment tout le monde n’a pas des amis aussi prestigieux que l’élu écologiste, mais ça que voulez-vous, c’est le fruit de plusieurs années de militantisme. N’empêche que ça marche. Après, la visite du ministre de l’Intérieur, notre élu en bivouac recevait le soutien d’un autre grand militant : Harlem Desir. Et qu’on se le tienne pour dit, le premier secrétaire du Parti socialiste ne supporte pas les inégalités. Il est d’ailleurs vent debout avec son parti - qui constitue la principale force au parlement et au gouvernement - pour que les étrangers aient enfin le droit de vote et donc pèsent tout leur poids dans ces débats éminemment politiques. Et ça ne s’arrête pas là, peu après ce sont le président de l’assemblée nationale Claude Bartolone, Henry Guaino, Christine Lagarde et même l’actuel maire de Neuilly, qui rejoignent la lutte pour défendre une politique ambitieuse en faveur des banlieues. Carton plein, n’en jetez plus. Le gouvernement chausse du 12 et le temps presse. Stéphane Gatignon a prévenu : passer ce délai, sa grève de la faim prendra fin.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?