Accueil | Par | 8 novembre 2016

Numéro d’octobre-novembre du e-mensuel

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Sommaire

Espoirs et incertitudes de la recomposition à gauche
Le discrédit du président de la République et la décomposition du PS rouvrent le champ des possibles politiques pour la « gauche de gauche ». Comment communistes, mélenchonistes et écologistes s’engageront-ils dans une séquence présidentielle qui promet de redistribuer les cartes – y compris au profit des « nouvelles » offres comme celle d’Emmanuel Macron ?
P. 04 - 2017 : une révolution pour le « vote utile » à gauche
P. 12 - Communistes français : face à leur destin
P. 20 - Noël Mamère : « Nous ne pouvons plus être dans la main du PS »
P. 26 - Marc Endeweld : « Macron est idéologiquement le bébé de Hollande »

De quelques paradoxes politiques
Voter dans le camp de l’autre, est-ce voter contre son camp ? De quelle droite est-on quand on est plus ultraconservateur qu’ultralibéral ? Peut-on incarner la résistance au capitalisme financier et trouver des excuses au « tournant de la rigueur » de 1982-1983 ?
P. 32 - Voter Juppé à la primaire de la droite, est-ce voter utile ?
P. 36 - Jean-Frédéric Poisson, extrême onction
P. 40 - Mitterrand et le tournant libéral : y avait-il une alternative ?

La crise des réfugiés, une crise morale
L’évacuation du camp de Calais fait provisoirement disparaître les réfugiés du décor, mais ne constitue en rien une solution à une crise globale gérée sans rationalité ni humanité – laissant aux xénophobes le loisir de l’instrumentaliser.
P. 46 - La « Jangal » de Calais est fermée : et après ?
P. 52 - Damien Carême : « Il n’est pas besoin d’opposer
résidents et migrants »

titre documents joints

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions