Accueil | Par Loïc Le Clerc, Sébastien Bergerat | 14 juin 2022

INFOGRAPHIES. On a décortiqué pour vous le score de la Nupes aux législatives

La Nupes est une union politique et électorale de différentes sensibilités de la gauche et des écologistes. Analyse du premier tour des législatives par famille politique.

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

5.836.202 bulletins, soit 25,66% des voix. C’est le résultat qu’a obtenu la Nupes au premier tour des élections législatives, selon le ministère de l’Intérieur. Un score honorable : jamais la gauche de gauche n’avait performé de la sorte lors d’un tel scrutin. C’est un tout petit peu mieux qu’en 2017, où les quatre composantes de la Nupes – LFI, PCF, PS et EELV – avaient glané 25,49% des suffrages.

 

VOIR AUSSI SUR REGARDS.FR
>>
#DÉBRIEF. La NUPES en marche vers Matignon

 

Un pari réussi, qui vient conforter la séquence ouverte par Jean-Luc Mélenchon en 2017. Mais qu’est-ce que ça donne pour chaque parti membre de cette coalition ?

[cliquez sur le graphique pour l’agrandir]

 

Quelle répartition à l’Assemblée ?

D’un institut de sondage à l’autre, la Nupes pourrait obtenir, à l’issue du second tour, 150 à 220 députés. Si les projections des résultats du premier tour des législatives vers la future Assemblée nationale élue demeurent un exercice périlleux – près de cent circonscriptions se joueraient à un ou deux points près entre les deux blocs de la Nupes et d’Ensemble –, les instituts s’en donnent à cœur-joie. En conservant les mêmes estimations que pour l’infographie précédente – nous avons retenu ici l’estimation d’Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo –, voici donc à quoi pourrait ressembler le prochain Palais Bourbon, si chaque parti formait un groupe dans l’hémicycle.

[cliquez sur le graphique pour l’agrandir]

 

À noter cette autre infographie de l’hebdomadaire Marianne, qui s’amuse à projeter le résultat du vote de dimanche dernier si la proportionnelle intégrale était effective en France : la Nupes obtiendrait alors 167 sièges à l’Assemblée.

Pour rappel, en 2017, la gauche – LFI, PCF et PS – ne comptait que 64 députés. Si LFI sortirait grand vainqueur de l’affaire (elle n’avait que 17 parlementaires en 2017), le PS, lui, sauve les meubles (il avait 31 députés lors de la précédente législature). Les écolos reviennent dans le game après un quinquennat blanc. Quant aux communistes, c’est l’existence même de leur groupe parlementaire qui est menacé…

 

Loïc Le Clerc

titre documents joints

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Mais pourquoi vous diffusez ces sondages tartufesques qui donnait melenchon à 11% au premier tour ?

    Si tous les électeurs qui ont voté à gauche au premier tour de la présidentielle votent pour la NUPES, macron devra nommer melenchon premier ministre ou ce sera l’insurrection.

    Voilà la seule analyse qui vaille

    JojoLoProlo Le 19 juin à 00:28
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.