Accueil | Par Loïc Le Clerc | 20 septembre 2022

Quatennens : la difficile dénonciation de la violence

Le député du Nord a reconnu avoir été violent à l’encontre de Céline Quatennens, avec laquelle il est en procédure de divorce. Face à cette affaire, tous à gauche n’ont pas eu la même réaction.

Vos réactions (7)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

« Adrien Quatennens a annoncé ce jour sa mise en retrait de ses fonctions de coordinateur de la France insoumise ». C’est par un communiqué très bref que la « coordination des espaces de la France insoumise » a « salué » cette décision, ce 18 septembre, prise le jour même par le député LFI, « dans un souci de transparence et d’apaisement ».

 

VOIR AUSSI SUR REGARDS.FR
>>
« À ce stade, qu’Adrien Quatennens reste député est plus délétère que positif »

 

Adrien Quatennens vient confirmer l’article du Canard enchaîné, où l’on apprenait que Céline Quatennens venait de déposer une main courante suite à des violences de la part de son futur ex-mari.

Une affaire qui fait suite, à quelques semaines d’intervalles, à celles concernant Taha Bouhafs, Éric Coquerel (et plus anciennement Thomas Guénolé)… et déjà d’autres noms circulent dans la presse depuis. Une affaire de violence, d’un homme envers une femme, qui a fait beaucoup réagir au sein de la gauche.

Dignité, courage, confiance et affection pour Adrien

C’est peut-être la réaction qui a suscité le plus de remous : celle de Jean-Luc Mélenchon.

Le tollé est tel que le triple candidat à la présidentielle est revenu sur ses propos, postant un second tweet :

D’autres membres de LFI avaient réagi dans la même veine.

Sororité, soutien, justice et solidarité pour Céline

Dans Le Monde, on lit : « Toute la matinée de dimanche, Manon Aubry, Danièle Obono, Raquel Garrido et Clémentine Autain, toutes cheffes de file de LFI, se sont battues pied à pied pour imposer au groupe d’hommes qui entourent "Jean-Luc" un communiqué corrigeant le message de Mélenchon. Pour LFI, où le chef a toujours raison par principe, c’est presque une fronde. »

Car les messages de soutien à l’endroit de Céline Quatennens se sont, eux aussi, multipliés.

Et Politis de poser plusieurs questions essentielles : « Si la violence de M. Quatennens envers son épouse n’avait pas été médiatisée, l’auteur et son entourage auraient-ils été ainsi confrontés à leur manque de prise de conscience ? Prendrait-on la mesure du phénomène au sein des militants qui se déclarent "féministes" ? Et quid de l’urgence à agir pour protéger les femmes de cette mécanique mortifère ? »

 

Loïc Le Clerc

Vos réactions (7)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • C’est triste !!
    Et mélenchon ! Qu’il prenne sa retraite !
    Tous les partis syndicats assoc ! Etc peuvent être concernés ! Mais à gauche ça fait mal ! Et la réaction de meluch ! Hors sol

    Dropsit Jean Pierre Le 20 septembre à 21:58
  •  
  • Tout ça me conforte dans l’idée qu’Adrien Quatennens peut devenir un grand leader révolutionnaire. Des hommes un peu trop violents capables de colères titanesques, c’est parfois ce dont on a besoin à la tête de la Nation.

    jojoLePasBo Le 20 septembre à 22:53
  •  
  • @jojoLePasBo. Colères titanesques ? Si encore Adrien Quatennens s’était battu avec un homme pour un motif chevaleresque, on aurait pu voir un futur titan de la politique en lui. Mais là, frapper une femme, c’est vraiment jouer petit bras.

    Glycère BENOIT Le 21 septembre à 07:03
       
    • Ce n’est pas glorieux, mais quand on est capable d’être brutal et violent avec ceux qu’on aime le plus, on est capable d’être brutal et violent avec le reste de la population. Dans le contexte d’une révolution violente, c’est de gens comme Quatennens dont on a besoin, pas de Gauchistes frêles et gentils qui ont la main qui tremble quand il s’agit de fusiller les ennemis du peuple.

      jojoLePasBobo Le 21 septembre à 13:14
  •  
  • Quatennens est grillé. Dommage, il est brillant et efficace face aux mercenaires de la bourgeoisie. Ses actes révélés sont inadmissibles. Mélenchon a voulu soutenir un ami...faute ! Personne n’est irremplaçable mais là ça fait beaucoup : Roussel qui flingue le peu qu’il reste du PCF, Rousseau qui flingue les écolos, LFI et...le reste, Autain, par Regards interposé et son interview de la "conseillère" que l’on voit illico sur...BFMTV. Le NPA épsilonnesque qui saute sur la bête...la bourgeoisie se frise les moustaches au moment de la marche sur Paris organisée par une force dynamitée de l’intérieur.

    GE13 Le 21 septembre à 09:51
  •  
  • @jojoLePasBobo. Un révolutionnaire, un vrai, doit rester calme en toute circonstances. Il ne doit jamais s’emporter. Or c’est ce qu’Adrien Quatennens à fait. Il a perdu ses nerfs. C’est humain, certes, mais c’est une faiblesse.

    Glycère BENOIT Le 21 septembre à 20:58
  •  
  • Va falloir faire la révolution permanente à la France insoumise !
    On entend que les mecs qui parlent !
    Cf Bompard !
    Ces problèmes de violence envers les femmes peuvent concerner tous les partis assos syndicats chefs d’entreprise !!!!
    Besoin de réfléchir et d’agir en grand

    Dropsit Jean Pierre Le 23 septembre à 19:31
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.