Accueil > actu | Par Muriel Steinmetz | 1er février 2000

Appel d’air pour l’école

Voir aussi

Vos réactions (4)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Le Conseil consultatifLe 15 janvier dernier, c’était la première réunion, place du Colonel Fabien, du Conseil consultatif pour l’élaboration d’un nouveau projet sur l’école, constitué, au départ, sur l’initiative du Parti communiste français.

Les axes forts d’une évolution de l’école

Composé d’une quarantaine de membres (intellectuels, chercheurs, partenaires et acteurs du système éducatif, syndicalistes (voir encadré) , présidé par Michel Deschamps, syndicaliste et enseignant, cet organisme oeuvre, en toute indépendance intellectuelle et en complète autonomie de fonctionnement, dans le but d’engager un processus démocratique de transformation progressiste d’un système éducatif en crise. Outre le Conseil, un réseau national militant formé d’enseignants, de personnels, d’élus, de parents d’élèves, de jeunes et de salariés de tous les secteurs, a été constitué, afin d’organiser réunions et débats, et de faire circuler des textes. Un site Internet est ouvert. Un document de synthèse doit voir le jour, au terme de réflexions mises en commun. Il s’agit d’abord de dégager des axes forts qui permettraient à la gauche de mener à bien une transformation progressiste du système éducatif. Une contribution de Michel Simon et l’intervention de trois des participants au Conseil consultatif, Bertrand Geay (sociologue), François Bouillon (philosophe) et Jean- Yves Rocheix (universitaire), qui nous ont brièvement livré quelques réflexions sur le sens de leur participation.

Vos réactions (4)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Il y a comme un goût de pensée Camusienne dans cette analyse , ce qui n’est pas pour me déplaire . Pas la révolution mais la révolte prométhéenne , qui s’élève contre le pouvoir des dieux pour dire stop ça suffit . Cela suffit , non pas simplement pour ma petite personne , mais pour tous les " damnés de la terre . C’est la révolte salvatrice et généreuse pour un mieux être partagé , pour une injustice moins règnante .C’est la reconnaissance tacite de l’individu au service du collectif et non pas l’individu bafoué et noyé dans cette collectivisation des idées et de la vie . C’est l’addition des individus qui fait germer les possibles émancipateurs .

    Jean Bernard ( celui qui fréquentait autrefois le blog de clémentine ) .

    j.b Le 21 juillet 2007 à 23:55
  •  
  • " Les militants de la LCR , ils s’en foutent , du CPE , du sort des immigrés ect , ce qui les motive c’est le but final , la révolution " dixit Benasayag . Je trouve quec’estun peu réducteur comme raisonnement . Etre pour une révolution possible ne vous éloigne pas forcèment des réalités de la vie et de ses injustices .Nombreux sont les Militants à les vivres chaque jour .
    Dire qu’une révolution n’est plus possible et qu’il faut s’adapter au système en place relève plus de la prophétie que de l’analyse car Mr BEnasayag n’en sait pas plus que moi sur le devenir de notre monde . Ajouter qu’il n’est pas social démocrate est une sage précaution car on pourraît effectivement en douter. JB

    Coucou à clémentine .

    jb Le 22 juillet 2007 à 00:34
  •  
  • C ?est quand même pas le même monde , messieurs , mesdames :

     Tu étais au vernissage de Pablito la semaine dernière ?
    Oui , tout à fait . J ?ai vu ce bleu qui n ?était pas vraiment du bleu , plutôt du blanc . Oui , c ?est ça du blanc qui incite au bleu .
    Sur les chantiers :
     Et Georges , tu as vu le bleu que je me suis fait sur le bras avec la parpaing ?
     En effet , un sacré bleu .
    Pas le même monde , je vous dis , celui de la gauche boboisée et celui de la gauche ouvrière . Ces derniers non plus rien à attendre des clémentine Autain de la gauche bobo .
    Si nos politiques de gauche s ?attachaient non pas à assurer leur propre survie mais à transmettre les outils de la connaissance nécessaires à l ?émancipation des hommes , ils ne seraient plus enquête d ?un projet politique : ils l ?auraient trouvé depuis belle lurette .
    Je me taille et m ?en vais rejoindre les camarades de l ?authentique gauche , celle de la lutte et de la sueur . Loin du mouchard embarqué sur le blog de mme autain .

    jeff Le 7 août 2007 à 10:59
  •  
  • Force, Rage et CouRage,

    autre puissance, autre pouvoir,
    pouvoir d agir, pouvoir penser

    bref parce qu on a la Rage...

    La Rage Le 18 août 2007 à 17:41
  •  
Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?