Accueil > politique | Par Catherine Tricot | 10 novembre 2011

Comment être socialiste ?

Entre ceux qui avaient choisi Montebourg,
et ceux qui ont voté
Aubry pour contrer Hollande… Les
militants de la gauche du PS font grise
mine.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

L’atterrissage fut chahuté. Après son score surprise
de premier tour, Arnaud Montebourg a voté
François Hollande. «  Beaucoup d’entre vous
m’ont fait part de leur sentiment d’incompréhension,
et pour certains d’entre vous d’abandon
(…) J’ai reçu beaucoup de messages de
méchante désapprobation, d’accusation de trahison,
et de noms d’oiseaux de toutes sortes
de plumes
 », reconnaît-il sur son blog. Il admet
aussi être passé outre la position unanime des
représentants départementaux de ses soutiens,
opposés à toute consigne de vote. Arnaud
Montebourg, en initiateur des primaires, est allé
au bout d’une logique, celle de l’inscription au
sein du PS et celle de la recherche d’efficacité
pour le candidat désigné. Il argumente son soutien
à Hollande en raison de sa première place.
Le scrutin uninominal à un tour serait la suite
logique d’une telle position. La VIe République
est loin… Son ralliement lui vaudra une place
de « représentant de la gauche du PS » auprès
du candidat désigné. Il la paiera d’un nouveau
brouillage d’image.

Pourtant, c’est par ses positions identifiées
comme les plus à gauche qu’il a engrangé un
joli score. Arnaud Montebourg s’est présenté comme le candidat voulant donner un coup d’arrêt
à «  la trop longue glissade du PS vers le libéralisme
 ». Le thème de la démondialisation s’est
imposé dans le débat public. Sans querelle, on
pourra lui préférer celui d’« altermondialisme »,
davantage porteur d’alternatives, de luttes sociales
et moins suspect de chercher un retour
au passé, reproche trop souvent entendu…

Bien que réel, son succès fut relatif. Les électeurs
socialistes voulant voir le PS se départir
d’une position trop sociale libérale sont certainement
plus que 17 %. Mais les autres militants
de la gauche du PS avaient décidé de soutenir
Martine Aubry. Deux stratégies : l’une joue la
fronde, l’autre parie sur le coeur du pouvoir. L’une
soutien Aubry, l’autre rallie François Hollande.
Marie-Noëlle, Arnaud, Henri, Benoît et les autres
ont bien du mal à dégager une stratégie qui ne
s’enlise pas, in fine, dans le soutien politique
d’une ligne réprouvée

Grand jeu : Hollande et la Turquie

À la fin de l’été, François Hollande a publié
un recueil de discours précédé d’un long
entretien « précisant » ses positions. C’est
souvent clair comme du jus de chique.
Un exemple : sa position sur l’entrée de
la Turquie dans l’UE.
« La Turquie est à la fois en Europe et en
Asie. L’Histoire depuis le xve siècle est parsemée
de moments difficiles entre Turcs
et Européens, de la prise de Constantinople
à la guerre de Vienne en Autriche,
jusqu’au démantèlement de l’empire Ottoman
au lendemain de la Première guerre
mondiale. Jusqu’à une date récente, Grecs
et Turcs se combattaient et le partage de
l’île de Chypre en est le témoin contemporain.
Beaucoup de Turcs vivent en France,
encore plus en Allemagne. Depuis octobre
2005, l’Union européenne a ouvert
des négociations d’adhésion avec la Turquie.
Quelle que soit l’opinion de départ
de chacun, elles doivent être menées à leur
terme loyalement. Nicolas Sarkozy est hostile
à cette adhésion, mais il n’a rien fait pour
l’interrompre lorsqu’il présidait l’Europe au
second trimestre 2008. Cette discussion
se fait chapitre par chapitre et il y en a 35.
Nous ne sommes qu’au début. J’y ajouterai
pour ma part la reconnaissance par la Turquie
du génocide Arménien. Mais quoi qu’il
arrive, il ne faut pas rejeter ce grand peuple.
L’Europe en a besoin. Et lui-même sait qu’il
représente un trait d’union entre deux continents
et plusieurs cultures.
 »

Aidez-nous à y voir clair en répondant à
cette question : François Hollande est-il pour l’adhésion de
la Turquie à l’UE ?

Envoyez vos réponses à redaction@regards.fr .
Si elles sont nombreuses, nous publierons les résultats du vote sur Regards.fr

Portfolio

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?