Accueil > N° 59 - février 2009 | Par | 13 février 2009

Conseils de prud’hommes : négociations immédiates !

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Depuis plusieurs mois, les conseillers prud’hommes : toutes organisations syndicales confondues : protestent contre un décret du 16 juin 2008 restreignant le temps alloué à leurs activités de magistrats.

Cette réforme a de graves conséquences sur la qualité de la justice prud’homale et sur sa capacité à faire droit aux salariés spoliés.

Les prud’hommes, souvent dernier rempart contre les effets de la délinquance patronale, jouent également un rôle essentiel dans la défense du droit du travail et la lutte contre les suppressions d’emploi injustifiées.

Tout au long du mois de janvier, les assemblées solennelles ouvrant la nouvelle année judiciaire ont été l’occasion de manifestations largement suivies. Dans de nombreux conseils, des grèves d’audience ont eu lieu, comme à Lyon, Villefranche-sur-Saône, Créteil, Villeneuve-Saint-Georges, Longjumeau, Paris, Bobigny, Forbach, Bayonne, Béziers, Tours, Orange, Avignon, Annecy, Bonneville, Melun...

Jeudi 12 février, un grand nombre de conseillers prud’hommes ont occupé le ministère du Travail, quai André Citroën, à l’occasion de la tenue du Conseil supérieur de la prud’homie. De nombreuses manifestations ont eu lieu en province en direction des préfectures ou des autorités judiciaires.

Les délégations, le plus souvent unitaires, ont exigé l’ouverture sous quinze jours d’une renégociation du décret et sa suspension jusqu’à la promulgation d’un nouveau texte.

La CGT exige une réponse rapide à ces demandes. Elle poursuivra ses efforts de mobilisation et d’information des salariés.

Montreuil, le 13 février 2009

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?