Accueil > Culture | Par Nicolas Kssis | 8 mars 2007

Fred Alpi « Se reposer ou être libre » (Fairplay)

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Personnage aux multiples facettes, professeur de Kung-Fu et vétéran de la scène industrielle allemande, Fred Alpi sort un nouvel album étonamment dépouillé, en s’appuyant sur deux guitares sèches aux résonances bluesy évidentes.

Fidèle à sa plume d’inconsolable libertaire, il continue d’y chanter un dégoût révolté (« Ma part de violence ») qui ne s’interdit pas les douleurs de l’âme et du quotidien (« Eternel retour » ). Loin de la chanson française pour Bobos nombrilistes ou du punk mal joué pour les manifs, une parenthèse désenchantée sur fond de tatouage et de drapeau noir.

Pour commander l’album ou écouter des extraits audio, voir l’interview vidéo de fred Alpi sur Zaléa TV et retrouver les annonces des concerts, le site de Fred Alpi : http://www.fredalpi.com/

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?