Accueil > monde | Par Jean-Baptiste Ferrière | 27 novembre 2007

Le Collectif Chine JO 2008 lance la campagne « Huit revendications pour Pékin »

Formé de neuf organisations internationales et françaises, le Collectif Chine JO 2008 veut rappeler aux autorités chinoises leurs engagements en matière de respect des droits de l’homme à neuf mois de l’ouverture des Jeux Olympiques de Pékin

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

En avril 2001, le représentant du Comité de candidature de la capitale chinoise aux JO avait affirmé : « En confiant à Pékin l’organisation des Jeux, vous contribuerez au développement des droits de l’homme en Chine ». Aujourd’hui, alors que le président Nicolas Sarkozy est reçu en visite d’Etat, le collectif Chine JO 2008 constate qu’aucun progrès n’a été enregistré récemment en matière de respect des droits de l’homme. Regroupant neuf associations françaises et internationales, parmi lesquelles l’ACAT (Association des chrétiens pour l’Abolition de la Torture), ADH (Agir pour les Droits de l’Homme), Amnesty International, le CSPT (Comité de Soutien au Peuple Tibétain-France), ECPM (Ensemble Contre la Peine de Mort), la FIDH(Fédération Internationale des Droits de l’Homme), la LDH (Ligue des Droits de l’Homme), RSF (Reporters Sans Frontières) et Solidarité Chine, le Collectif Chine JO 2008 prend donc position et demande à l’Empire du milieu de tenir ses engagements. En adressant au gouvernement de Pékin, via une campagne de sensibilisation, une série de huit revendications applicables immédiatement : libérer les personnes emprisonnées depuis les manifestations de Tiananmen (1989) et tous les prisonniers d’opinion, mettre fin au contrôle de l’information y compris sur Internet, suspendre les exécutions sur tout le territoire chinois en vue d’aboutir à l’abolition de la peine de mort, supprimer la détention administrative, mettre un terme à la pratique de la torture, permettre la constitution de syndicats libres et indépendants, supprimer l’article 306 du code pénal qui permet la répression contre les avocats, et mettre fin aux expulsions forcées des citoyens de leur logement ou de leurs terres.

Une campagne pacifique et rationnelle

Porte-parole du Collectif Chine JO 2008 et présidente de Solidarité Chine, Marie Holzman qualifie cette campagne de "pacifique et rationnelle", en référence à l’un des mots d’ordre des étudiants de 1989. Au nom de toutes les associations, elle constate que les promesses des dirigeants chinois sont à ce jour démenties par les faits : « Répression à l’encontre des journalistes et des défenseurs des droits de l’homme, arrestations arbitraires, recours persistant à la peine de mort, expulsions forcées, rééducation par le travail, détention infligée sans inculpation ni procès... Les autorités chinoises n’ont accompli d’avancées sur aucune de nos huit revendications, déplore Marie Holzman. La répression de toute forme de contestation du pouvoir en place reste systématique contre les pétitionnaires, les avocats défendant des causes sensibles, les journalistes et cyber-dissidents, ainsi que les adeptes du Falungong et d’autres groupes religieux indépendants du pouvoir. La situation des minorités reste également particulièrement préoccupante, notamment chez les Ouïghours et les Tibétains ». Le Collectif Chine JO 2008 a ainsi mis en place le blog http://pekin2008.rsfblog.org pour présenter ses propositions et permettre aux internautes de signer une lettre soutenant cette initiative, adressée au président chinois Hu Jintao. Le Collectif interpelle également les fédérations sportives françaises, les athlètes et les hommes politiques.

Entretien audio :

Pour écouter l’interview de Maris Holzman, porte-parole du Collectif Chine 2008 , cliquer sur

MP3 - 13 Mo

titre documents joints

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?