Photo Paul Munhoven
Accueil > Migrations | Par | 17 août 2009

Ministère de la régularisation des sans-papiers : 13 ans après Saint Bernard , les sans-papiers sont encore là !

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

http://petitsmatinsetgrandsoir.wordpress.com/

Lorsqu’en Août 1996, les sans papiers ont occupés l’église St Bernard dans le 18eme arrondissement de Paris ils ont rendu à cet instant visible pour l’opinion publique et internationale les revendications légitimes de la régularisation globale de tous les sans papiers.

De ce lieu symbolique, ils ont nourrit l’espoir d’emmener le gouvernement français à les traiter non pas comme des barbares mais comme des êtres humains respectueux et respectables. Contre toute attente, ils n’ont reçu de la part des autorités que des coups de matraques de sa police. La politique actuelle du gouvernement vise à traquer les sans papiers à tout prix et à les utiliser comme boucs émissaires.

Depuis le 17 juillet, avec le Ministère de la régularisation au 14 de la rue Baudelique , les sans papiers sont déterminés à se donner la main afin de resserrer les rangs à travers la stratégie de coordination des différents collectifs de sans-papiers. Les sans papiers font partie de cette population du sous sol sans aucun droit, pourtant cette population participe pleinement à la construction et au développement de ce pays dans tous les secteurs d’activités y compris celui de l’état.

Les collectifs de sans papiers et leurs soutiens appellent à manifester pour célébrer l’anniversaire de l’occupation de l’église St Bernard le 22 Août 2009.

Départ devant la CPAM métro Simplon ligne 4, 14 rue Baudelique en direction de l’église St Bernard.

Régularisation de tous les sans papiers.

Les signataires :

CSP 75, la CGT Nettoiement, coordination 93 des sans papiers en lutte, CSP ST Juste 17e, les oubliés de saint Paul de Nanterre, le collectif des sans-papiers turques et kurdes , le syndicat CGT OPH de Paris ,VP. PARTISAN

OU VA LA CGT , le Haut conseil des maliens de France , le comite de soutiens de la MECI, MRAP, les VERTS, ATTAC, Solidaires, NPA, la FASE, ACTIT, le Quartier solidaire de Belleville, Alternative Libertaire, Syndicat SUD,

CGT FAC, Ligue de l’enseignement,

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?