Accueil > Culture | Par King Martov | 20 mars 2007

Nortec Collective « Tijuana Sessions Vol 3 » (Because / National Records)

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Loin des images d’épinale des Mariachis, la musique mexicaine possède une vitalité étonnante qui dépasse largement le cadre restreint des compilations pour touristes (par exemple la très dynamique et revendicative mouvance hip-hop). Le Nortec Collective représente ainsi une des figures de prou de la petite scène électro, implantée essentiellement dans la ville de Tijuana, capitale tentaculaire de la Basse-Californie, ville passage en flux tendue ou règne les Narco Trafiquants (cf. le titre « Narcoteque ») et une misère qui s’accumule au pied des postes frontières. Mixant les influences multiples des rengaines populaires (cuivres et accordéons), de la soul, de la house, voire de la pop, leur compositions représentent une parfaite bande son d’un pays écartelé entre le sud et le nord, l’économie souterraine et la mondialisation. Une autre manière d’appréhender la situation.

Pour écouter des extraits de « Tijuana Sessions Vol 3 » :

"Tengo La Voz"

MP3 - 949 ko

"Tijuana Makes Me Happy"

MP3 - 948.2 ko

"Funky Tamazula"

MP3 - 945.7 ko

titre documents joints

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?