Accueil > N°64 -septembre 2009 | Par | 4 septembre 2009

Pour une Europe sans OGM : La Confédération paysanne demande la libération immédiate de Michael Grolm

Communiqué de La Confédération paysanne, le 4 septembre 2009.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

La Confédération paysanne dénonce l’acharnement des autorités allemandes à l’encontre de Michael Grolm, apiculteur allemand condamné et emprisonné depuis le 27 août suite à une action de fauchage de maïs OGM en 2007. Cet emprisonnement d’un paysan allemand résonne particulièrement chez les paysans et paysannes de la Confédération paysanne, qui ont eu, à plusieurs reprises, un des leurs emprisonné.

Alors que l’Allemagne, comme la France, a mis en place un moratoire sur le maïs Monsanto 810, cette décision est tout à fait incongrue et n’a pas lieu d’être. En mettant en prison un militant anti-OGM, c’est la liberté de produire et de consommer sans OGM que la justice condamne ; c’est le droit collectif des paysans et consommateurs qu’elle bafoue, c’est la santé et la préservation des ressources naturelles qu’elle piétine au seul profit des firmes semencières.

La Confédération paysanne exprime tout son soutien à Michael Grolm et demande sa libération immédiate. Alors qu’une nouvelle menace concernant les plantes mutées (ces OGM clandestins) se dessine, elle appelle tou-te-s les militant-e-s et citoyen-ne-s à protester contre cet emprisonnement et construire un mouvement large de résistance en Europe.

http://www.confederationpaysanne.fr

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?