Accueil | Par Nicolas Kssis | 6 mai 2013

Before Reggae 1951-1962

( NDH Music)

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour beaucoup la Jamaïque n’est apparue sur le radar de la sono mondiale que lorsque des bas-fonds de Kingston surgit le ska et sa rythmique cuivrée si particulière. Cela correspondait à son indépendance. Ensuite viendront le rocksteady et évidemment le reggae. Mais L’île n’avait pas attendu de trouver sa voix et son « riddim » pour sortir ses premières productions locales. La proximité avec les Etats-Unis, notamment la Nouvelle-Orléans, infuse dans les sound-system (fête en plein air) des quartiers populaires de la capitale, via les 45t importés par les marins, des effluves de Boogie, de Rythm & blues, et même du rock’n’roll naissant, qui se mélangent avec le mento et la calypso caribéens. Les premiers héros d’alors s’appellent alors Laurel Aitken, Derrick Morgan, Clancy Eccles, Derrick & Patsy, puis les jeunes talents prometteurs du nom de Jimmy Cliff ou Prince Buster. 4 cd’s chronologiques découvrir les sons qui ont bercés l’enfance et l’adolescence de Bob Marley.

Before Reggae. 1951-1962, ( NDH Music)

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?