Accueil > N°19 - Mars 2012 | Par Rémi Douat | 25 mars 2012

Des juristes s’en mêlent

Collectif

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

L’arbitraire du pouvoir gangrène
la démocratie
. Le constat est
connu mais les auteurs donnent
ici d’importantes clés historiques
pour comprendre comment
c’est arrivé. Et, même s’il y a
bien travaillé, la chose ne date
de Nicolas Sarkozy. Le collectif
d’auteurs, principalement composé
de juristes, émet des propositions
concrètes pour sortir
d’un siècle de lois d’exception.
Supprimer la garde à vue, réformer
la formation des policiers,
limiter la détention provisoire à
deux ans, instaurer un véritable
contrôle en matière de fichage et
de surveillance… Le chantier est
immense, parfois utopique dans
ses applications, mais tellement
nécessaire.

Contre l’arbitraire du pouvoir. 12
propositions

éd. La Fabrique

247 p., 13 €.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?