Accueil > La question de Palestine | Par Emmanuel Riondé | 7 septembre 2011

Lettre d’Israël

Avirama Golan

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Journaliste et critique littéraire
israélienne, Avirama Golan livre
une missive au ton très personnel.

Ses réticences concernant
la dimension coloniale du sionisme,
son attribution des responsabilités du conflit de façon symétrique aux deux parties : autant dire qu’on ne partage pas tout ce qu’elle écrit...
Reste, malgré
tout, dans cette lettre à une amie
palestinienne exilée aux Etats-
Unis, l’expression sincère d’un
désir de coexistence pacifique et
quelques clefs pour comprendre
le mouvement qui secoue la
société israélienne depuis cet été. « Pas
à pas
, écrit l’auteur, la démocratie
israélienne perd pied et se laisse
entraîner sur une pente fascisante
qui nous menace tous
 ».

Espoir d’un printemps israélien. A une
amie palestinienne

Avirama Golan

éd. Galaade, 110 p., 10 €.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?