Accueil > N°11 - Juin 2011 | Par Sophie Courval | 31 mai 2011

No way

Rothé / Mordillat

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

A la fin des années 1970, pour
faire passer ses choix politiques
et économiques, la « minorité
néo-libérale » répète à l’envi
qu’il n’existe pas d’alternative
au libéralisme, transformant de
fait « le jeu politique en ultimatum
permanent
 »
. Depuis cette
époque, le fameux « There is no
alternative
 », lancé initialement
par Margaret Thatcher, a fait
des petits et des dégâts. Dans
le présent ouvrage, le professeur
d’économie Bertrand Rothé
et le romancier et essayiste
Gérard Mordillat dévoilent les
rouages et les effets de cette
idéologie, y compris sur la démocratie.
Un regard alternatif
sur ces trente dernières années.

Il n’y a pas d’alternative, trente ans
de propagande économique

Bertrand Rothé et Gérard Mordillat

éd. Seuil, 171 p., 15 €.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?