Accueil > N° 22-23 - Juillet-Août 2012 | Par King Martov | 16 juillet 2012

Soul allemande

Y’akoto

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

En France, on réduit souvent
la création musicale allemande
à la techno parade et à une
variété ringarde dont les clips
alimentent le zapping. Or il
existe désormais dans la patrie
de Goethe une très riche et
dynamique scène soul, qui ne
cesse de s’amplifier, notamment
grâce à de jeunes chanteuses,
généralement d’origine africaine,
qui construisent un pont entre
l’esprit de Marvin Gaye et de
Fela. La Jeune Y’akoto est la
dernière à s’aventurer sur ce
terrain, avec un premier album
extraordinairement accompli et
dont les privilégiés qui ont eu la
chance de la voir sur scène ont
pu mesurer toute la fraîcheur et
la maîtrise.

Y’akoto « Babyblues », EW.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?