Accueil > N°21 - Mai 2012 | Par Marion Rousset | 28 juin 2012

Une figure de la contre-culture

Robert Crumb

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

L’un des pionniers de la bande
dessinée Underground, figure
mythique de la contre-culture
américaine, se voit offrir sa première
rétrospective
. Plus de 700
dessins, des carnets de croquis,
des revues, sont exposés
jusqu’au 19 août au Musée d’art
moderne de la Ville de Paris. On
y trouve aussi le documentaire
Crumb, de Terry Zwigoff (1994).
Le choix d’un parcours chronologique
retrace les obsessions
de Robert Crumb, d’une satire
de la société contemporaine
à des questions plus personnelles.
Ainsi, en 2011, il publiait
une sorte de journal intime illustré
intitulé Parle-moi d’amour.

Crumb, de l’underground à la
Genèse
, jusqu’au 19 août 2012, au
Musée d’Art moderne de la Ville
de Paris.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?