Accueil > N°11 - Juin 2011 | Par Catherine Tricot | 9 juin 2011

Une politique étatisée

Pierre Zarka

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Les jeunes de la Puerta del sol ont
sûrement ravis Pierre Zarka
. Leur
slogan, «  Ils ne nous représentent
pas
 », fait écho aux réflexions de
l’ex-directeur de l’Huma. Il fait ici le
procès intraitable d’une politique
qui s’est « étatisée » au point de
ne plus rien apporter aux manifestants.
Le livre mêle réflexions historiques,
théoriques et petits faits
significatifs de la vie de tous les
jours. Zarka pousse sa réflexion
au plus loin, tenté, comme les Espagnols,
de planter sa tente hors
du champ des institutions. Sans
toutefois résoudre le cornélien
dilemme de la transformation de
la politique institutionnelle… qui
continue d’exercer un réel pouvoir.
Difficile tâche qu’il a le mérite
d’esquisser.

Oser la vraie rupture. Gauche
année zéro

de Pierre Zarka,
éd. l’Archipel, 17,95 €.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?