Accueil > Nos sélections | Par Roger Martelli | 24 septembre 2013

L’Adieu aux rois, de Valère Staraselski

Vos réactions (2)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Un avocat robespierriste et ses deux amis d’un côté, un organiste royaliste de Saint-Denis de l’autre… Tels sont les acteurs d’un huis-clos à Paris, en janvier 1794. Quelques mois auparavant, la Convention nationale a décidé que l’enracinement de la jeune République nécessitait d’effacer les symboles de la vieille monarchie. Or quoi de plus symbolique que les dépouilles des anciens rois ? Un décret demande donc l’exhumation des cadavres royaux conservés dans la basilique de Saint-Denis, leur transfert dans une fosse commune et la fonte des cercueils de métal, au service de la défense nationale. La trame du livre est le récit, par l’organiste effaré, de la cérémonie macabre, entre saturnales et mercantilisme.

Le sujet est original, pour rendre compte de la complexité d’une époque héroïque. Le propos assumé de l’auteur est 100 % robespierriste. Comme l’Incorruptible en son temps, Valère Staraselski fustige aussi vertement Danton qu’Hébert, les « indulgents » que les « Exagérés ». Il n’aime ni les « modérés », ni les « gauchistes ». Un discours de juste milieu, en quelque sorte, mais au cœur d’une Révolution balbutiante, qui se défend becs et ongles contre les coalitions qui l’assaillent.

Les textes de Robespierre, largement reproduits en contre-point du récit, sont de fait superbes. L’historien serait plus nuancé que l’érudit romancier ? Peut-être, mais la parole serait moins forte, au demeurant servie ici par une belle langue qui nous replonge heureusement dans l’élégance du siècle des Lumières. Deuxième livre consacré à la grande césure de l’histoire française, celui-là nous fait espérer une suite…

L’Adieu aux rois. Paris, janvier 1794, de Valère Staraselski, Le Cherche Midi, 2013, 236 pages, 16€.

Vos réactions (2)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • L’Adieu aux Rois est un livre important, à lire sans tarder. Pourquoi ?
     Parce que vous apprenez une époque importante de l’histoire de notre pays.

     Parce que l’auteur est talentueux, il a une écriture caméléon selon ses livres.

     Parce que l’information doit circuler pour faire connaîtreun livre de cette qualité, et auprès des siens, de ses amis et autres, à véhiculer à diffuser un beau roman historique

    Yvon le Juste Le 25 septembre 2013 à 14:59
  •  
  • L’Adieu aux rois de Valère Staraselski est un très bon livre, bien documenté et qui effectivement souligne la complexité d’une époque qu’on ne finit pas de découvrir. Paradoxes et débordements de la Révolution...
    Parce que du passé il n’est pas question de faire table ronde pour comprendre le présent et construire l’avenir.
    Un livre réussi qui saura trouver sa place dans les bibliothèques...

    Fabienne Le 25 septembre 2013 à 23:32
  •  
Forum sur abonnement

Pour poster un commentaire, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas encore enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?