Accueil | Entretien par Pierre Jacquemain | 21 décembre 2020

100 ans du PCF : vers nouveau congrès de Tours ou une refondation de la gauche ?

Le PCF fête ses cent ans. L’occasion de revenir sur un parti qui a structuré la gauche pendant plusieurs décennies. De comprendre ce qui a fait son succès. Et ses échecs. Roger Martelli, historien, ancien membre de la direction du PCF, auteur de Le PCF, une énigme française (Éditions La Dispute), est l’invité de #LaMidinale spéciale 100 ans du PCF.

Vos réactions (3)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

UNE MIDINALE À VOIR...

 

Vos réactions (3)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • j’ai 64 ans, j’ai milité toutes les années 70. A cette époque le PCF voulait avoir 1 000 000 de militants. Le féminisme et l’avortement c’était juste bon pour les bourgeoises.
    L’écologie une pseudo-science de petits bourgeois dont l’URSS se passait très bien !!!
    Le nucléaire c’est génial, les déchets on domine !!!
    Le durcissement des luttes que prônaient les gauchistes dans les derniers feux de mai 68, était coupable d’effrayer les petits bourgeois dont la gauche avait besoin pour gagner les élections. Aux yeux du PCF, bien entendu.
    le Larzac, les comités de soldats, cela n’existaient pas !!
    Seul pouvait exister les syndicats ou les associations dirigées (vous avez dit noyautées ?) par le PCF !!
    Les débuts des droits pour les homos, de la perversion mentale toujours d’après le PCF….
    Bref à part le communisme municipal qui faisait vivre tout l’appareil du PC, tout était à jeter. Puis 1977, rupture de l’union de la gauche et la Marseillaise (journal du PCF à Marseille) qui fêtait la victoire !!! Victoire de Giscard bien attendue !!
    Puis le premier tour de 81, le PC tombe à 15 % donc malgré le vote "révolutionnaire" de l’appareil du PC (vote pour Giscard !!), Mitterrand l’emporte !!
    Depuis le PC n’est plus que la caution de goche du libéralisme du PS, voir la marie de Paris, le spectacle lamentable du duo Hidalgo/Brossat !!!
    Actions sociétales ou actions sociales de 1968 aux gilets jaunes, le PCF est passé à coté de pratiquement tout !!
    3 solutions parmi d’autres pour 2022
    • LFI se plante sans le PCF, le peuple ne le pardonnera pas au PC, voir Hamon pour se recycler professionnellement...
    • LFI se plante avec le PCF, le PS ne le pardonnera pas au PC !!!
    • LFI passe au 2 tour malgré un candidat PC, scission au PC et disparition probable en tant que parti autonome.

    A vous de choisir !!!

    Cyrano78 Le 25 décembre 2020 à 00:04
  •  
  • La commémoration du centenaire du PCF devrait être l’occasion de revenir sur son acte fondateur, la motion Cachin-Frossard-Souvarine, qui l’emporta au congrès de Tours. Cette motion d’adhésion au Komintern définit l’identité du PCF, justifie son existence et son action, balise son terrain. Aujourd’hui qu’en reste-t-il ? Rien. Le PCF n’a plus de raison d’être. Personne n’est assez fou aujourd’hui pour se prévaloir des principes politiques exprimées dans cette motion : parti unique, suppression du parlement, suppression du suffrage universel et de la séparation des pouvoirs.

    Glycère BENOIT Le 25 décembre 2020 à 14:08
  •  
  • Pour les lectrices et les lecteurs intéressés, un commentaire sur l’ouvrage de Roger Martelli, que l’on peut trouver sur le site d’Ensemble ( https://www.ensemble-fdg.org/content/le-pcf-une-enigme-centenaire) et sur celui d’Ensemble Insoumis (https://reflexions-echanges-insoumis.org/le-pcf-une-enigme-centenaire/)

    Francois Le 26 décembre 2020 à 14:28
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.