Accueil | Entretien par Pierre Jacquemain | 28 novembre 2018

Alain Lipietz (EELV) : « Emmanuel Macron est viscéralement contre l’écologie, il s’en fiche »

Peut-on parler de transition écologique quand dans le même temps le gouvernement reporte de 10 ans la réduction de la part de nucléaire dans le mix énergétique ? L’ancien député européen, écologiste, Alain Lipietz était l’invité de #LaMidinale.

Vos réactions (2)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

 

VERBATIM

 

Sur le discours d’Emmanuel Macron
« Je n’ai pas du tout été convaincu. »
« Il a essayé de désamorcer un mouvement social et annoncé des choses qui sont plutôt des reculs. »
« Il y a des choses beaucoup plus immédiates que la fin du monde, c’est la fin de soi-même. »
« Les microparticules émises par le diesel tuent 46000 personnes par an. Si vous dites que vous reportez à un an plus tard, c’est 46000 de plus. »

Sur Emmanuel Macron et l’écologie
« Je ne crois pas du tout à un engagement sincère du président Macron sur l’écologie. »
« Emmanuel Macron est viscéralement contre l’écologie, il s’en fiche. »
« Tout le monde dit qu’il faudrait tripler l’effort en matière écologique d’ici 2020. »

Sur l’écologie et le social
« On ne peut pas faire d’écologie sans lutter contre les inégalités sociales. »
« Un des rares mérites des gilets jaunes, c’est de l’avoir souligné très fortement. »

Sur les mesures à prendre en matière écologique
« Je ne comprends même pas pourquoi on n’a pas encore interdit la construction de véhicules légers au diesel. »
« Une des plus grandes fautes de Jospin c’est que pour soutenir PSA, on a continué à maintenir le diesel moins cher que l’essence. »

Sur la méthode à suivre en matière écologique
« Oui, il faut des mesures radicales et d’autorité qui s’imposent. »
« On ne peut pas continuer à dire que tant que tout le monde n’est pas convaincu, on ne fait rien. C’est ce qu’on fait depuis 1992. »

Sur les écologistes aux européennes
« Tout le monde se dit écologiste. »
« Nous considérons que pour lutter contre la pollution de plus en plus mondiale, il faut construire à terme les Etats-Unis du monde, donc les Etats-Unis d’Europe. C’est le contraire de la position de Jean-Luc Mélenchon. Donc sur les européennes on ne peut pas être d’accord, mais sur les municipales, il n’y a aucun problème. »

Sur la réponse aux gilets jaunes
« Il faut (que la gauche) lutte fondamentalement contre les inégalités sociales. »
« La bataille contre les inégalités passe par la bataille pour la gratuité, l’augmentation du SMIC. »

Vos réactions (2)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Que pense Monsieur Lipietz de son ami Y Cochet qui a en 2001 oeuvré grandement à la privatisation du secteur de l’énergie imposant à EDF l’obligation de rachat du surplus de l’énergie renouvelable éolienne ici en l’occurence produite pour un coup de 82 euros le mégawatt alors que sur le marché c’est 2 fois moins et pour une période de 15 ans , un véritable jackpot pour les rentiers "écologiques ". Sur la facture électricité chacun d’entre nous paie 16% à EDF pour le CSPE, un taxe qui s’avère être le hold up du siècle selon G Ballastre qui a tourné un film sur le secteur de l’énergie : le casse du siècle . Invité hier au soir sur le site media tv et interrogé par Julien Grygo il accuse effectivement les anciens ministres de l’écologie d’être des politiciens véreux ( Borloo , S Royale , Y Cochet , ...Avec le chantier de privatisation à venir des barrages hydrauliques plus rien n’étonne .... Une taxe de plus donc que même les gilets jaunes ignorent ....Un autre hold up après celui des autoroutes se prépare dans le silence médiatique ...Très peu d’info aussi sur celle des aéroports ...Il convient dans les cahiers de doléance en préparation par les gilets jaunes d’interdire la privatisation de tous les secteurs de l’énergie et de re-nationaliser celles qui l’ont été ....Pour terminer lorsque je vois ce que sont devenus certains membres d’EELV comme V Placé , F de Rugy, Pompili , je m’interroge ....

    jaime Le 28 novembre à 14:23
  •  
  • Bonjour
    Certes , la plupart des écologistes sont devenus des politiciens, préocupé plus a faire carrière ou avoir un poste de ministre.
    La plupart ne sont pas des politiques, il non jamais su combiner écologie, économie e t social. Ils découvrent,maintenant, qu’il faut en parallèle de la transition écologique , une transition social.
    Il y a certes plusieurs partis écologiques, qui va de l’extrème droite, a l’extrème gauche, des écologistes des villes et ceux des champs, les bobos des villes et les pure t dure de la décroissance....
    La dessus , Lipietz a raison , les gilets jaunes font apparaître la dimension social de l’écologie, oubliez dans la mouvance écologique. mais il ne sont pas les seules, toutes la gauche (PS, PCF..) a oublier le social, plus tourner vers les question sociétale (immigration, féminisme, minorités sexuelles...)
    Les gilets jaunes remettent les pendules a l’heures

    Bob Le 28 novembre à 17:17
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.