Accueil | Par Pierre Jacquemain | 21 novembre 2017

Patrice Leclerc : "Emmanuel Macron ne connaît pas les réalités locales."

Alors que s’ouvre aujourd’hui le 100ème congrès des maires de France, #LaMidinale s’est arrêtée à Gennevilliers, commune populaire des Hauts-de-Seine. Rencontre avec son maire, communiste, Patrice Leclerc.

Vos réactions (2)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

 Sur la politique gouvernementale à l’égard des collectivités locales 

« Les maires sont très en colère sur la situation qui leur est faite. »

« Pour l’instant, l’exécutif ne fait pas preuve d’un grand dialogue : il nous fait des petits mensonges. »

« Il y a une prise de pouvoir de la technostructure et de politiques qui pensent que la technostructure a raison. »

« C’est encore Bercy qui a le pouvoir. »

« L’Etat a piqué 9 millions dans nos caisses dans le mandat précédent et il s’apprête à nous en piquer à nouveau. »

« Ce gouvernement ment en expliquant aux gens qu’il va leur faire gagner du pouvoir d’achat. »

 Sur la baisse des APL 

« Si toutes les mesures mises en place par Macron dont la baisse des APL sont mises en œuvre, c’est 8 millions en moins de l’office HLM [de Gennevilliers] sur 36 millions de ressources en loyer. »

« Macron veut éloigner des gens la gestion [des bailleurs sociaux]. »

 Sur les emplois aidés 

« Les emplois aidés, ça reste des emplois précaires ; vaut mieux développer de vrais emplois. »

« Il y a des associations qui vont arrêter d’exister si on n’a plus d’emplois aidés. »

« Sans les emplois aidés, il n’y a pas de développement associatif. »

« Nous n’avons pas avec nos propres ressources à compenser les baisses de l’Etat. »

 Sur les quartiers populaires 

« C’est dans les quartiers populaires où il y a de la générosité, de la solidarité, du courage. »

« Quand on a des familles entières au chômage, il faut être très courageux pour rester digne. »

« Toutes les attaques sur l’image des quartiers populaires sont des attaques à la dignité des gens. »

« Les gens des quartiers populaires sont plus courageux que les gens qui habitent à Neuilly. »

 Sur Jean-Luc Mélenchon 

« J’aimerais que [Jean-Luc Mélenchon] travaille un peu plus au rassemblement des forces alternatives. »

Vos réactions (2)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • A part la banque le neolib et ses amis oligarques il ne connaît pas grand chose.

    irae Le 21 novembre à 19:27
  •  
  • Mais Macron se fiche totalement de connaître ou pas la réalité populaire ! ce ne sont pas les "sans dents" et les "assistés" qui votent pour lui : ils s’abstiennent et sont hors du jeu politique depuis des années. Son rôle est de faire en sorte que ces "salauds de pauvres" ne viennent pas casser l’ambiance du banquet.

    Julien C. Le 25 novembre à 19:36
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.