Accueil | Par Pierre Jacquemain | 24 octobre 2017

André Chassaigne (PCF) : "Surtout, n’allons pas faire la course à l’échalote avec les Insoumis."

Hier, le PCF organisait sa journée parlementaire et présentait son contre-projet de budget 2018 afin d’occuper l’espace de l’opposition à Emmanuel Macron. André Chassaigne, député PCF, revient dans La Midinale sur la stratégie politique de son groupe.

Vos réactions (16)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable
Vos réactions (16)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Ce personnage est très bien connu pour être un des adversaires les plus acharnés de JLM et les Insoumis, au moins autant que la droite ou Macron.
    On l’a vu avant pendant et après la présidentielle et lors des législatives.
    Que chacun suive son chemin.

    rody Le 24 octobre à 14:58
       
    • Vous êtes mal informé ou intellectuellement malhonnête. M. Chassaigne n’a jamais fait mystère que le populisme assumé de JLM ne représentait pas à ses yeux l’avenir de la gauche française. Il avait même proposé d’être le candidat du parti communiste à la dernière présidentielle .Quant aux législatives , il a brillamment été réélu député dans sa circonscription face à la France Insoumise , à la droite classique, la droite macroniste et l’extrême droite ... Alors Il n’a pas de leçon à recevoir d’un groupie mélenchoniste qui entre en transe dès qu’on n’est pas d’accord avec son leader maximo.

      Guillaume L. 63 Le 24 octobre à 19:48
    •  
    • @ Lionel P Les Insoumis ont proposé de faire une grande manifestation à laquelle elle participerait comme force politique et seulement cela. C’est à dire qu’elle n’en serait pas l’organisatrice. Refus de la CGT qui nous a opposé qu’elle préférait 60% d’appel à la grève que 500 000 manifestants à Paris. Donc acte. On verra au soir du 16 novembre si cela aura été un enterrement de 1er classe ou pas. J’espère que non mais je pense que oui. A suivre
      @ Guillaume L63 Comme le dit un de nos intervenants ici, il est de notoriété publique que Chassaigne est un opposant farouche à Mélenchon. Chassaigne est le type même de l’apparatchik du PCF qui en arrive même a utiliser son droit divin pour que son fils lui succède. Ce n’est pas interdit que de le dire comme de votre côté vous ne vous privez pas de nous livrer votre tombereau de grossièretés quotidiennes. On en lit quelques échanges ici même. Vous nous qualifiez de populiste et de quelques autres gentillesses de ce style dont, comme par mimétisme nous affublent également les droites et le PS. Ce concert de louanges semble assez bien partagé par les représentants monde d’avant.
      Heureusement, les électeurs ont tranché. Ils ont élu Chassaigne comme député. Grand bien lui fasse. Ils ont élus aussi 17 députés soutenus par les Insoumis dont une communiste encartée. Plusieurs du groupe GDR l’on été, soutenus par les Insoumis et élus comme MG Buffet.
      Pour mémoire, si l’on regarde les résultats nationaux, la FI obtient à la législative au 1er tour 11,03 % des suffrages et la PCF 2,72 %.

      rody Le 25 octobre à 15:25
  •  
  • @Guillaume L.63

    Si je vous comprends bien, il n’y aurait de groupies que dans la FI et pas ailleurs et surtout pas chez les communistes, ça fleure bon le sectarisme . Il me semble que c’est vous qui entrez en transe lorsque l’on dit quelques vérités concernant votre « leader Maximo » À Chassaigne qui n’a jamais caché son animosité concernant la personne de JL Melenchon. Chez les Chassaigne ont est maire de père en fils, c’est une dynastie, ça au moins c’est de la démocratie.

    A propos de l’expression « leader Maximo » c’est la presse occidentale qui appelait Fidèl Castro de cette façon, qui pour elle représentait le diable. En utisant cett expression à l’egard de JL Melenchon vous lui rendez un très bel hommage. Vous avez raison À Chassaigne aurait dû se présenter à l’éprésidentielle , chacun aurait pu compter ses « groupies » , que moi j’appelle électeurs ou soutiens.. Le mépris, la haine de l’autre n’a pas sa place dans la FI , bien content que vous n’en fassiezpas partie.

    Gege Le 25 octobre à 08:38
  •  
  • Pour A Chassaigne faire un seul groupe FI , PCF, c’est nécessairement se faire avaler par la FI. D’ou viens cette inquiétude ? A Chassaigne ne présente aucun argument pouvant étayer cette hypothèse, des députés du groupe communiste ont été élus avec le soutien de la FI en quoi ont-ils été « avalés ». Encore une fois ces appels à l’union, au rassemblement reste dans l’incantation.

    Au passage À Chasseigne n’hésite pas à dire tout le bien qu’il pense des députés Insoumis, « N’allons faire des artifices...D’autre sont bien meilleurs que nous dans ce domaine..On est davantage dans l’argumentation, sur le fond, avec des propositions concrètes... » Avec ça les députés Insoumis sont habillés pour l’hiver, c’est certain cela fait avancer l’uNixon et le rassemblement.

    J’ai gardé le meilleur pour la fin, définition Larousse d’artifice : « Moyen habile visant à cacher la vérité, à tromper sur la réalité » Voilà tout est dit !

    Gege Le 25 octobre à 09:41
       
    • "Pour A Chassaigne faire un seul groupe FI , PCF, c’est nécessairement se faire avaler par la FI. D’ou viens cette inquiétude ?"

      Peut être des exigences délirantes de Mélenchon.

      à savoir :
       La démission de Marie-Pierre Vieu, députée européenne communiste, qui était deuxième sur la liste FdG conduite par Mélenchon dans le Sud-ouest, au profit de Manuel Bompart, revendication bien sur complètement farfelue.
       La désignation par la FI des assistants parlementaires communistes, ce qui signifiait que les anciens collaborateurs communistes devaient dégager au profit de fidèles de Jean-Luc Mélenchon.
       La discipline de vote : en clair on interdisait aux députés communistes de voter en conscience, ils etaient juste chargés de voter en cadence selon les injonctions de JLM . On peut supposer que sans cela les élus de ce groupe auraient certainement voté de la même façon dans la plupart des cas. Cette exigence s’apparentait donc à une demande supplémentaire de soumission bien évidemment inacceptable .
       Et pour terminer la dénomination du groupe "France insoumise" qui nie la diversité de sa composition, ce qui d’ailleurs ne concerne pas que les communistes .

      Ça répond à votre question ?

      dume2b2 Le 1er novembre à 15:14
  •  
  • Gege, ce qui est pitoyable, c’est que 6 millions d’électeurs et d’électrices de gauche n’ont eu que le vote protestataire et alternatif JLM à glisser dans l’urne au printemps dernier , par la faute des palinodies interminables et opportunistes de la direction du PCF
    Ce faisant, et pour beaucoup malgré eux, ces électeurs ont fait le lit d’un quarteron d’insoumis qui depuis jouent les matamores sur l’estrade parlementaire et dans les grands médias complaisants.
    S’en tirer par une misérable attaque ad hominem contre Chassaigne pour faire oublier qu’il est un représentant du peuple démocratiquement élu, qui plus est ,dans de difficiles conditions où l’anticommunisme de la Fi a joué son rôle, montre la pauvreté de votre argumentation. Votre mépris de l’humain n’augure rien de bon si votre mouvement parvenait aux responsabilités...

    Bernard G Le 25 octobre à 09:57
       
    • @Bernard G

      Une « attaque had hominem » s’est s’en prendre à la personnalité d’autrui, dire que les députés Insoumis se livre à des artifices c’est carrément insultant pour les députés Insoumis, moije ne dis pas qu’A Chaissaigne joue les « matamores ». Je suis resté dans le factuel, sans aucun mépris contrairement à vous , rien ne vous autorise à me faire la leçon. Ne me faite pas le coup de la citadelle assiégée avec avec vos accusation d’anticommuniste,je suis peut être plus communiste que vous.

      Un quarteron c’est une unité de mesure , c’est le quart de quelque chose, je ne vois pas le rapport avec les députés Insoumis.

      Comment faite vous pour vivre avec tant de haine ?

      Gege Le 25 octobre à 12:02
  •  
  • Une précision de vocabulaire : les députés "insoumis" ne sont même pas un "quarteron",de même que les députés communistes et apparentés...Ça ,c’est pour le "factuel".
    Pour le reste, continuez à vous traiter de nom d’oiseaux et ne vous étonnez pas si vous ne parvenez pas à rassembler "un million de manifestants sur les Champs Élysées" ( dixit Jean Luc Mélenchon) contre Macron.

    Lionel P. Le 25 octobre à 14:02
       
    • @Lionel P

      Citer moi un seul non d’oiseau que j’aurai utilisé , puisque vous êtes dans le factuel ! Pour votre gouverne, je ne suis pas étonné qu’il n’y a pas 1 million de personnes sur les Champs Élysées .

      Gege Le 25 octobre à 17:04
  •  
  • http://www.corsenetinfos.corsica/Territoriale-La-France-Insoumise-rejette-A-Manca-Alternativa_a29989.html

    Lien à copier / coller.
    Commentaire inutile à mon avis....

    Berthier G Le 25 octobre à 16:45
  •  
  • Pour faire une course fut-elle à l’échalote il faut avoir la force et l’envie de courir. Le PCF qui soutient le gouvernement Tsipras et la France Insoumise ne sont donc pas en concurrence. Il faut espérer que le prochain congrès du PCF permette de faire la clarté sur les objectifs réels de ce parti. On peut en douter car ceux des membres du PC qui sont en désaccord avec P. Laurent et son équipage, quittent le parti. Le congrès sera donc une nouvelle fois un coup pour rien et la disparition du PCF est inéluctable à brève échéance. Un regroupement avec B. Hamon et certains écologistes semble être la destinée du dernier carré. Les révolutionnaires, les marxistes convaincus, les têtes dures insoumises savent ou est leur place et ils sont nombreux à y être déjà chez eux.

    choucroute Le 25 octobre à 18:09
       
    • je vois que les mitterrandolatres de la FI sont toujours autant anti- communistes . Normal leur leader l’empereur néron est resté 32 ans aux cotés des mitterrand , rocard , fabuis , valls ect ........... aucune leçon a recevoir de ces opportunistes sociaux démocrates qui ont tous fait carrières au PS

      becco michel Le 25 octobre à 21:38
    •  
    • @ becco michel
      si c’est moi que vous traitez de mitterandôlatre, c’est un peu raté car j’ai quitté le pcf au moment ou il ne savait plus comment il s’appelait, un pied dedans, un pied dehors. Je soutenais la thèse des deux pieds dehors. Les mitterandôlatres sont ceux qui aujourd’hui soutiennent Tsipras et font encore alliance avec un ps complètement rangé au service du capital multinational. Alors de grâce arrêtez vos jérémiades sur l’anticommunisme car ceux qui ont fait le plus de mal au pcf sont ses propres dirigeants. On dirait que l’histoire ne vous apprend jamais rien. Nous verrons bien ce que va produire votre prochain congrès. Pour ma part en ayant vécu plusieurs, je ne me fais aucune illusion sur la "révolution" promise par P. Laurent et aéropage de communistes professionnels. Comme disait le Guépard, " il faut tout changer pour que rien ne change"

      choucroute Le 25 octobre à 22:59
  •  
  • Bof, rien de neuf… sinon que nous pouvons noter : ils étaient productivistes et consuméristes à tout va, ils commencent à infléchir leurs certitudes en découvrant que des courbes ne seront jamais asymptotiques mais plutôt divergentes, ils étaient pro-nucléaire, ils commencent à réfléchir vu les constats environnementaux etc. le tout en utilisant bien sur les arguments de…. FI ! C’est énorme ! On appréciera au passage la réflexion sur le fait que le mouvement citoyen est plutôt sur la forme alors que les communistes font un travail sur le fond avec de vrais argumentaires (chapeau la modestie). C’est vrai effectivement que les cadres, la direction de ce parti ont beaucoup réfléchi ces dernières années et de manière pertinente pour amener ce parti… dans le mur au point d’être même désavoué par ses militants ! Difficile de mieux faire…
    Voyez le programme « La France en Commun », présenté en janvier 2016 par l’idole (Pierre Laurent), rédigé en catimini, jamais voté par les militants. Voyez l’affirmation encore de l’idole « le PCF a beaucoup contribué au résultat de LFI » Chacun peut repasser le film (coupures de l’Huma, attitude de certains communistes qui n’ont jamais fait campagne pour FI mais qui ont plutôt tout fait pour planter la FI (Toulouse et son secrétaire fédéral Pierre Lacaze (ce qui lui a valu le beau score de 2% aux législatives)), attitude de son secrétaire général qui n’a cessé de dénigrer JLM (et encore une fois dernièrement à la fête de l’Humanité), etc. il y a manifestement une ligne de fracture temporelle : le PCF jusqu’à Georges Marchais qui suscite respect, admiration et remerciements pour tout ce qu’il aura fait, entrepris et idéaliser et puis le PCF d’après Georges Marchais avec ce minable Robert Hue suivi d’un peu envieux Pierre Laurent qui n’a rien à voir avec son père Paul Laurent. Un PCF qui a tissé et tisse encore des stratégies d’union avec la social-démocratie, dis autrement avec la droite (PS). Faisons une suggestion au berger : faire une enquête d’opinion pour savoir si le PCF a encore une image de parti révolutionnaire. Ce serait intéressant de recueillir le ressenti du peuple français… Voyez aussi la grande consultation que lance aujourd’hui la direction du PCF en direction de ces militants. Rien sur la responsabilité de ceux qui ont amené le PCF dans le mur, aucun mea culpa, une enquête qui ne changera rien tellement elle est pauvre, construite sur la langue de bois, bref sans ambition. Ou plutôt si une, sauver la tête de ceux qui en vivent et tentent d’exister avec au premier chef : le chef !
    Effectivement le sujet n’est pas la course à l’échalote avec les insoumis, mais plutôt de virer tous ces sociaux-démocrates de la direction du PCF pour rebâtir un outil au service du peuple et de sa force citoyenne !

    ecureuil66 Le 26 octobre à 08:28
  •  
  • Grace à la ligne ambigue de la direction du PCF au cours de la campagne présidentielle et des législatives.
    Notamment le refus de rompre avec le PS.
    (La primaire , le soutien du bout des lèvres de Mélenchon par la direction du Parti)
    Le PCF à rempli ses objectifs sauver son groupe au Sénat et à l assemblée.

    Il y a du boulot pour construire une alternative

    dan93 Le 27 octobre à 09:06
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.