Accueil | Entretien par Pierre Jacquemain | 27 juin 2019

Cécile Coudriou : « Les politiques migratoires de l’Europe n’ont rien à envier à celles de Trump »

La photo de cet enfant salvadorien enlaçant son père, morts tous les deux après avoir essayé de regagner les Etats-Unis, a choqué le monde entier. Cécile Coudriou, présidente d’Amnesty International France, est l’invitée de #LaMidinale. L’occasion de revenir sur la guerre au Yémen, les conséquences du changement climatique sur les droits humains, les libertés et les droits en France, et la PMA.

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

 

VERBATIM

 

 Sur la photo des migrants salvadoriens 
« Il est clair que la responsabilité est dans les Etats qui mènent des politiques pareilles. »
« La photo est terrible, elle créé une émotion. Il faut que nos émotions se transforment en action. »
« Les politiques de l’Europe n’ont rien à envier à celles de Trump. Elles provoquent des drames. »
« Nous avons à cœur de défendre une autre politique migratoire, davantage axée sur la responsabilité partagée être l’humanité. »
« Nous dénonçons et nous stigmatisons non pas de personnes mais des choix politiques, en matière de droits humains et qui sont particulièrement délétères et dangereux. »

 Sur la guerre au Yémen et les armes françaises 
« Nous avons haussé le ton : le style d’Amnesty évolue parce qu’on a parlé de mensonge d’Etat. Ça n’est pas tous les jours qu’Amnesty emploie un tel terme. »
« Nous avons voulu confronter les responsables politiques sur ces questions de vente d’armes. »
« Nous avons des preuves que la France ne respecte pas le traité sur le commerce des armes et le droit international humanitaire. »
« Il y a des preuves que les armes français peuvent en bout de chaine provoquer des violations de droits humains, des crimes contre l’humanité. »
« La France viole le droit international. »
« On peut parler de complicité de crime de guerre. »

 Sur le changement climatique et les droits humains 
« On n’arrive pas souvent en justice à obtenir réparation parce qu’on n’arrive pas à trouver le lien de causalité direct entre la pollution, les choix faits par les politiques et les résultats sur la population. »
« Il faut que de plus en plus d’ONG travaillent ensemble pour mettre la pression sur le gouvernement et faire bouger les lignes. »
« Il faut une mobilisation citoyenne mais aussi une convergence des ONG pour se faire mieux entendre. »
« Les jeunes peuvent faire la différence sur la cause écologique mais aussi sur celle des droits humains. »

 Sur les droits et libertés en France 
« C’est vrai qu’aujourd’hui, on ne peut plus dire que certains pays, même quand ils se disent démocratiques, sont totalement immunisés contre la tentation de moins bien respecter le droit international et leurs engagements internationaux en matière de droits humains. »
« En France, il y a une politique de maintien de l’ordre qui devient préoccupante parce qu’il y a une disproportion. »
« Il y a trop de blessés, bien trop d’excès dans l’utilisation de LBD, des grenades de désencerclement et des gaz lacrymogènes : il y a une doctrine d’Etat qui est en train de dériver. »

 Sur la PMA 
« Le gouvernement a été très hésitant alors que c’était un engagement de campagne. »
« Il s’agit de droit et il faut défendre l’universalité des droits. Chaque personne doit pouvoir avoir les mêmes droits. »
« Il serait discriminant de ne pas autoriser la PMA à des femmes en couple lesbien ou à des femmes seules. »

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Concernant la position scandaleuse d’Amnesty International sur le Vénézuela où le rapport d’Alfred de Zayas remis l’an dernier à l’ONU , mentionne un crime contre l’humanité commis par les Etats Unis et les pays membres du groupe de Lima et de l’OEA et avec la complicité de quelques pays de l’UE dont la France ainsi qu’une violation des droits de l’homme , au regard de l’article 7 du statut de Rome cette présidente n’ arien à dire ? Comment se fait-il que Regards ne l’est pas interpellée sur cette question ?
    Amnesty est remis en cause par Maurice Lemoine dans son dernier livre , par Romain Migus sur sa page ffacebook , sur le site investid’action avec des arguments à l’appui . De m^me Thierry Deronne sur le site venezuela infos , Dan Carter , Max Blumenthal , Bruino Guigue pour n’en citer que quelques auteurs ?.
    Sur le sujet des force action spéciales de la police bolivarienne une analyse de R Migus dans investig’action décalcre que :
    "Depuis, il ne se passe pas un jour sans que ce corps de police soit l’objet d’attaques médiatiques. La plupart des sources contre les policiers proviennent soit de politiciens d’oppositions, soit d’ONGs des « droits de l’homme » liées à l’opposition. Ces ONGs –comme
    Foro Penal ou Provea- sont financées par des organismes tel que l’Open Society Foundation de George Soros, Freedom House et la Fondation Ford (19). Ces deux dernières étant liés au monde du renseignement des Etats-Unis (20). Le simple fait que ces sources ne soient pas partiales, car financièrement et politiquement liées à un camp belligérant, devrait suffire à relativiser leurs propos. Et pourtant, elles sont insatiablement reprises par tout le système médiatique, et par des ONG internationales comme Amnesty international ou Human Right Watch.
    Dans le cas de l’ONG partisane Amnesty –qui, ne l’oublions pas, avait propagé la rumeur de la destruction de couveuses par l’armée
    irakienne en 1990 (21)- ces accusations sans fondements ont servi de justification pour exiger que les autorités vénézuéliennes soient
    traduites devant la Cour Pénale Internationale (CPI) pour « crimes contre l’humanité » (22). Une bien étrange requête qui coïncide en
    tout point avec les accusations formulées à la CPI par six pays ennemis du Venezuela (Canada, Colombie, Argentine, Chili, Paraguay,
    Pérou) (23). ...."
    Invitez ces auteurs dans une prochaine midinale ....Merci

    jaime Le 27 juin à 13:18
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.