Accueil | Entretien par Pierre Jacquemain | 26 janvier 2021

Danielle Simonnet : « À Paris, la politique du logement est discriminante à l’égard des classes populaires »

Ce dimanche, Ian Brossat a vivement critiqué ses alliés écologistes et insoumis sur un projet de logements sociaux dans le 16è arrondissement de Paris et qui a été rétoqué par le tribunal administratif. Il accuse ses alliés de faire cause commune avec la droite parisienne. Danielle Simonnet, conseillère de Paris (LFI) est l’invitée de #LaMidinale.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

UNE MIDINALE À VOIR...

 

ET À LIRE...

 Sur le logement social à Paris et les accusations de Ian Brossat 
« Bien sûr qu’on est favorables au logement social et dans tous les arrondissements de Paris. »
« Le social et l’écologie doivent aller de pair. »
« Le projet de la municipalité allait réduire la cour de l’école. »
« ll faut cesser l’hyper-densification de la ville. Il y a plein de bâtiments vides à réquisitionner dans Paris et de bureaux à transformer pour construire du logement social. »
« La meilleure défense de Ian Brossat, c’est l’attaque. »
« La politique de logement à Paris ne répond pas à l’urgence sociale et Paris se gentrifie. »
« La Ville de Paris continue de faire 30% de PLS pour les couches moyennes-supérieures. »
« La politique de Paris en matière de logement est discriminante à l’égard des classes populaires. »

 Sur l’exonération des loyers  
« La Ville de Paris a pris la décision d’exonérer de loyer l’ensemble des commerces, associations et petites entreprises qui sont logées dans les locaux d’activités qui dépendent des bailleurs sociaux (…). Il faut étendre cette mesure aux loyers de ceux qui n’ont plus de revenus. »
« Il faut décréter l’état d’urgence sociale. »
« Il faut annuler les dettes privées. »
« Cette bataille sur l’exonération des loyers est très importante. »

 Sur le projet de commissariat dans une école 
« Il y a une baisse réelle des effectifs dans le 10ème arrondissement. »
« La politique du logement de la Ville de Paris n’agit pas à la cause de la baisse démographique parisienne. »
« On va fermer une école pour ouvrir le futur commissariat de la police municipale. Le symbole est catastrophique. »

 Sur la privatisation du crématorium du Père-Lachaise 
« Il faut être attaché aux services publics. Et les services publics, c’est le public qui les gère - ça doit être géré en régie directe. Faire des délégations de services publics, c’est une forme de privatisation. »
« Il y a des services publics qui sont d’autant plus sensibles : un crématorium, ça n’est pas neutre. »
« L’histoire du Père-Lachaise est une sacrée histoire de service public et de laïcité. »
« La Ville de Paris a décidé d’engager un appel d’offre sur le crématorium du Père-Lachaise. »

 Sur #MeTooGay et les élus parisiens  
« Il y a toujours un lien entre lieu de pouvoir et lieu d’abus - d’agressions sexuelles jusqu’au viol. »
« Ce mouvement de libération de la parole, avec #MeToo, #MeTooInceste et maintenant #MeTooGay fait sans doute que la parole se libère plus à Paris mais ces scandales ne sont pas propres à Paris. » 
« Après les affaires Girard, Aidenbaum, celle du collaborateur écologiste, puis de l’élu communiste, il n’y a pas eu une seule prise de décision nouvelle par la majorité municipale. »
« Je demande qu’on propose une formation aux élus et aux collaborateurs pour qu’ils soient formés aux problématiques de lutte contre les violences sexuelles. »
« Il y a un entre soi des dominants qui se protègent entre eux. La domination patriarcale est étroitement liée à la domination de classe. »
« Je soutiendrai toujours la prise en compte de la parole des victimes. »

 Sur l’élection présidentielle 
« Dans le pays, on n’est pas en campagne présidentielle même si nous on est déjà entrés en campagne. On a fait le choix [les insoumis] d’une campagne longue pour remobiliser les abstentionnistes, dans une dynamique d’adhésion. »
« On est déjà plus haut dans les sondages qu’on ne l’était lors de la présidentielle précédente au même moment. »

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.