Accueil | Entretien par Pablo Vivien-Pillaud | 2 octobre 2020

Dr Raybaud : « Il faut durcir le ton sur le port du masque : tout le monde, partout, tout le temps »

L’épidémie de Covid-19 ne semble pas faiblir. Au contraire. Pour en parler, le médecin généraliste Pierre-Jacques Raybaud est l’invité de #LaMidinale.

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

UNE MIDINALE À VOIR...

 

ET À LIRE...

 Sur l’augmentation du nombre de cas, d’hospitalisations et de morts et sur le port du masque 
« Il n’est pas vrai que tout le monde porte le masque : 68% des Français portent le masque… mais pas tout le temps. Il faudrait que tout le monde le porte, tout le temps et partout. »
« Il faut 80% de port de masque avec une observance maximale pour que le virus arrête de se propager - c’est ce qui s’est passé en Corée, à Hong-Kong et dans beaucoup de pays asiatiques. »
« Il ne faut ni fermer les restaurants ni fermer les cafés : ça massacrerait encore plus l’économie. »
« Il faut sanctionner les clients et non pas les cafetiers. »
« On peut manger et boire avec un masque : il suffit de le baisser au moment où on le porte à la bouche - car quand on avale, on ne respire plus, ni expiration, ni inspiration. »
« On ne devrait pas pratiquer de sport en intérieur, avec ou sans masque. »
« Pour les établissements scolaires, on observe partout le non-port du masque à la sortie des établissements : c’est sur ce point-là qu’il faudrait agir. »
« Il faut être plus radical quant au port du masque - il faut durcir le ton. »
« Je pense qu’il y a un petit tassement de la propagation de l’épidémie, résultat d’une pression sur l’obligation de porter le masque. Mais il faut continuer. »
« La mortalité augmente mais pas dans les mêmes proportions qu’au plus fort de l’épidémie. »
« Les jeunes font circuler le virus. »
« Il faut rester vigilant même lorsqu’on est jeune. »

 Sur les traitements et les solutions 
« J’aurais tendance à dire, qu’au vu de l’étude qu’il a faite, le professeur Raoult a raison : l’hydroxychloroquine marche, mais un peu. Ce n’est pas un remède miracle ! »
« Je trouve assez insupportable de critiquer un chercheur du niveau du professeur Raoult. Il y a plus adroit en matière de communication (…) mais il ne faut pas oublier qu’il a eu le Grand Prix INSERM 2010 parce qu’il a ouvert des voies de recherche extraordinaires. »
« En moyenne, un vaccin, c’est 24 mois minimum pour une mise sur le marché. »
« Le confinement sans le masque, ce n’est rien d’autre qu’un grand rassemblement privé qui va accélérer l’épidémie. »
« Stop COVID était une très bonne idée. Sauf qu’il fallait l’adhésion des Français - et là, rien a été fait pour… »
« Il y a un problème qui n’a pas été corrigé : le nombre de lits en réanimation… »

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Sur le port du masque : discours outrancier encourageant le gouvernement à utiliser sa baguette magique habituelle pour régler tous les problèmes et donc pour le COVID aussi : la répression policière.
    Pour le reste, invité un peu plus mesuré... C’est déjà ça.

    carlos Le 2 octobre 2020 à 19:40
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.