Accueil | Par Pierre Jacquemain | 29 mars 2022

Elsa Lefort : « Macron assume un tournant français inquiétant de soutien à la politique coloniale et d’apartheid de l’Etat d’Israël »

Ce soir, un meeting numérique a été initié par plusieurs personnalités et élus pour exiger la libération de Salah Hamouri. On en parle avec son épouse, porte-parole du comité de soutien de l’avocat palestinien. Elsa Lefort est l’invitée de #LaMidinale.

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

UNE MIDINALE À VOIR...

 

ET À LIRE...

Sur les nouvelles de Salah Hamouri
« Des nouvelles que j’ai par ses avocats ou sa mère qui a pu le visiter, Salah Hamouri a le moral. »
« Les conditions de détention dans sa prison sont assez difficiles : vendredi et samedi, ils ont mené une grève de la faim collective pour protester. »
« Salah Hamouri est dans une prison réservée aux prisonniers politiques palestiniens. »

Sur l’acharnement de l’Etat israélien contre Salah Hamouri
« L’acharnement contre Salah Hamouri dure depuis plus de 20 ans : on en est à sa sixième incarcération depuis 2004. »
« L’ONG Front Line Defenders a découvert la présence du logiciel Pegasus sur le téléphone de Salah Hamouri. »
« L’ONG de défense des prisonniers politiques pour laquelle travaille Salah Hamouri, avec 6 autres ONG palestinienne, a été déclarée comme terroriste en octobre dernier par Israël. »
« Si la procédure - contre laquelle il a fait appel - aboutit, cela reviendrait à l’expulsion définitive de Salah Hamouri d’Israël… Il ne pourrait même pas vivre en Cisjordanie. »
« Comme Salah Hamouri tient bon et qu’il refuse d’être chassé de sa terre, Israël s’acharne pour envoyer un message aux Palestiniens : si vous vous engagez contre l’occupation, on s’occupera de vous à différents niveaux. Et si vous ne voulez pas partir, on va vous faire comprendre, tout ce que l’on peut déployer comme moyens pour vous convaincre et vous rendre la vie impossible. »
« Ce que l’on souhaite, c’est pouvoir vivre en famille : j’ai été expulsée en 2016 et je suis toujours interdite de séjour là-bas. »
« J’ai été moi-même expulsée au motif que j’étais un danger pour la sécurité d’Israël. Mais c’est un motif fourre-tout. »
« Salah Hamouri est en détention préventive donc son dossier est secret : même ses avocats ne peuvent y avoir accès. »

Sur le rôle de la France
« J’ai du mal à juger l’implication du Quai d’Orsay : il y a ce que l’on peut lire dans les déclarations officielles, j’ai été reçue il y a deux semaines par la cellule diplomatique à l’Elysée. On me dit que son cas est suivi mais… qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? »
« La France ne demande plus une libération mais des explications. Mais nous, on n’en veut pas, on sait très bien pourquoi. »
« La détention administrative est utilisée à grande échelle pour faire de la répression collective. »
« Ne pas pouvoir se projeter dans une date de sortie de prison, c’est une véritable torture pour les détenus et leur famille. »

Sur les déclarations d’Anne Hidalgo sur Israël
« L’amour d’Anne Hidalgo pour Israël n’est pas nouveau. »
« Il suffirait qu’Anne Hidalgo aille sur place pour qu’elle voit ce qu’il s’y passe. »
« Il y a une adhésion politique d’Anne Hidalgo à la politique d’Israël. Elle justifie la politique d’apartheid. Et peut-être qu’elle trouve ça normal. Il y a un manque flagrant de connaissance et de lucidité de sa part. »

Sur l’invasion russe en Ukraine comparée à l’invasion israélienne en Palestine
« La situation en Ukraine souligne un deux poids deux mesures, aussi bien s’agissant du traitement médiatique que du soutien politique des Etats et/ou des hommes et femmes politiques. »
« On parle quotidiennement des résistants ukrainiens. On nous montre combien c’est chouette de voir les Ukrainiens fabriquer des cocktails molotov pour se défendre face à l’occupant et quand un gamin palestinien jette une pierre, on le qualifie de terroriste. »
« Sur matière de droit international, il n’y a pas de raison qu’un Ukrainien ait plus de droits qu’un Palestinien. Et les deux sont légitimes à revendiquer leurs droits mais leurs demandent doivent être traités de la même manière. »

Sur la France et Israël
« Il y a un tournant radical de la France vis-à-vis d’Israël notamment en assumant l’amalgame entre antisionisme et antisémitisme. Il s’agit de faire taire ceux qui s’élèveraient contre la politique coloniale de l’Etat d’Israël. »
« Macro est allé jusqu’à reconnaître que Jérusalem était la capitale de "l’éternel du peuple juif". C’est d’une conscience sans nom. Ça n’est pas la position officielle de la France. L’ambassade est à Tel-Aviv donc a priori la capitale d’Israël c’est Tel-Aviv. »
« Macron a décidé d’affirmer un tournant en soutenant l’Etat colonial d’Israël qui mène des politiques d’apartheid. »

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • ce n’est pas une réponse à l’entretien mais ma seul façon de contacter regards , j’ai par écrit et par mail interrompu mon abonnement et je suis toujours débité de 60 euros par trimestre.
    Comment annuler un abonnement à Regards

    bertrand jm Le 29 mars à 15:30
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.