Accueil | Entretien par Pierre Jacquemain | 13 avril 2021

Guillaume Duval : « Cette année, le Festival des idées doit être un moment de lancement de la dynamique unitaire à gauche et chez les écologistes »

Existe-t-il encore une chance pour la gauche et les écologistes de s’imposer en 2022 ? Guillaume Duval, cofondateur avec Christian Paul du Festival des idées – dont la troisième édition se tiendra en juillet prochain à la Charité-sur-Loire –, est l’invité de #LaMidinale​.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

UNE MIDINALE À VOIR...

 

ET À LIRE...

 Sur la gauche et 2022 
« Il est un peu tôt pour dire que la gauche va perdre en 2022. Un an avant 2017, on ne prévoyait pas la situation qui s’est produite. »
« Il peut encore y avoir des surprises en 2022. »
« Ce qui est sûr c’est qu’aujourd’hui, la situation ne semble pas favorable à la gauche. »
« La division qu’on constate aujourd’hui, avec l’absence de candidat et de programmes communs, fait qu’il y a une absence totale de dynamique qui se traduit dans les sondages. Je ne crois pas que ça soit irréversible. »
« Il y a dans le pays une énorme quantité de gens qui s’abstiennent et ils ne sont pas pris en compte dans les sondages. C’est une réserve potentielle de la gauche et des écologistes. »
« Entre 2017 et aujourd’hui, il y a eu une radicalisation vers la droite dans le débat public. Les thèmes de droite et d’extrême droite dominent le débat public. »
« Il y a une angoisse qui est liée aux crises sanitaires, économiques et écologiques. »
« La gauche et les écologistes ont visiblement du mal à profiter des crises pour avancer leurs billes et à être crédibles et gagner en audience. »

 Sur les reports de voix à gauche et les gauches irréconciliables  
« Si Manuel Valls avait raison sur les gauches irréconciliables avait raison, ça serait dramatique. Ça reste faux. »
« Les polémiques qu’il y a pu avoir ces dernières semaines, en particulier sur l’islamogauchisme, ont pu raviver certaines plaies et oppositions mais je reste persuadé que même sur la question de la laïcité ou de la République on n’a pas tant de difficultés que ça à trouver des positions communes. »
« Nos adversaires jouent beaucoup sur les émotions et l’immédiateté des réseaux sociaux ou des chaînes d’infos en continue ne favorise pas un débat public suffisamment profond et réfléchi. »
« Les partis politiques sont très affaiblis et ils ont beaucoup de mal à peser sur le processus de la présidentielle. »
« La question de la candidature commune à la présidentielle tout comme la question du programme commun est urgente et importante. »

 Sur la réunion de la gauche et des écologistes de ce samedi  
« C’est une initiative importante et qui est d’autant plus importante qu’elle vient de Yannick Jadot qui n’avait pas forcément été parmi ceux qui affichaient la volonté de rassembler toutes les gauches et les écologistes. Il parlait plutôt de la création d’un espace entre Mélenchon et Macron. »
« Jadot a pris conscience que si l’arc des forces politiques n’est pas suffisamment large, on n’y arrivera pas. »
« Ce qui est sur la table de cette réunion, et j’espère qu’on y arrivera, c’est un accord de non agression des uns par rapport aux autres. Ça peut sembler peu mais au vu de ce qu’il s’est passé ces dernières semaines c’est pas forcément inutile et négligeable. »
« J’espère qu’on puisse enclencher un processus à la fois sur le plan programmatique - et certains y travaillent déjà pour faire émerger un socle commun de la gauche et des écologistes - et sur un départage des candidatures pour la présidentielle. Ça peut prendre différentes formes, des primaires ou autres. » 
« Les circonstances ont l’air très défavorables mais l’enjeu c’est évidemment de créer une pression citoyenne suffisamment forte pour obliger les partis et les personnalités à entrer dans un processus collectif. »

 Sur la gauche face à l’extrême droite 
« Je reste persuadé que c’est encore jouable. Emmanuel Macron est plus faible qu’il n’en a l’air. Marine Le Pen aussi est plus faible qu’elle n’en a l’air. »
« L’idée qu’il puisse y avoir une concurrence à l’extrême droite n’est pas à exclure sans oublier ses problèmes judiciaires divers et variés. »
« Il y a une dédiabolisation de Marine Le Pen dans l’électorat de droite qui ne la considère plus comme quelque chose de très étranger ou de menaçant. La droite s’est rapprochée de Marine Le Pen en termes de thématiques et elle-même a fait des efforts pour paraître plus respectable en abandonnant l’idée de quitter l’Europe ou l’euro. »
« J’ai été plutôt surpris que l’écart ne soit pas plus important à gauche face à Le Pen. Jadot et Hidalgo ne sont pas loin de Le Pen et si une dynamique se crée autour des gauches et des écologistes, la perspective de ramener suffisamment de démocrates au deuxième tour pour faire barrage à Marine Le Pen n’est pas perdue d’avance, au contraire. »
« Je pensais que le risque était plus sérieux que ça de voir la droite et l’extrême droite faire bloc contre n’importe quel candidat de gauche »

 Sur l’électorat populaire  
« Ce qui est manquant dans le sondage du JDD c’est que la gauche a beaucoup de mal à mobiliser l’électorat populaire, quel que soit le candidat. »
« Il faut réussir à mobiliser l’électorat populaire qui s’abstient. »

 Sur le festival des idées 2021 
« Le festival des idées se tiendra en présence physique les 9, 10 et 11 juillet prochain à la Charité-sur-Loire - là où nous avons tenu les deux premières éditions. »
« La situation politique est très bloquée beaucoup à cause de la dynamique que provoque les élections régionales. Les partis politiques ont décidé de partir en ordre dispersés dans de nombreuses régions, avec des configurations très différentes d’une région à l’autre. »
« Après les régionales, il y aura une course de vitesse pour l’unité aux législatives et le programme de gouvernement commun ainsi que la candidature unique. »
« Le festival des idées pourra être l’un des moments de lancement et de force de la dynamique unitaire à gauche et chez les écologistes. »

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.