Accueil | Entretien par Pablo Pillaud-Vivien, Pierre Jacquemain | 29 mars 2021

Isabelle Lorand : « La gauche et les écologistes ne pourront se rassembler qu’autour d’un candidat trans-partisan »

Plus de 200 militants communistes publient un texte de contribution politique au débat qui divise au PCF alors que le premier d’entre eux, Fabien Roussel, envisage de plus en plus sa candidature pour l’élection présidentielle de 2022. Isabelle Lorand, élue communiste de Vitry-sur-Seine, est l’invitée de #LaMidinale.

Vos réactions (2)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

UNE MIDINALE À VOIR...

 

 Sur l’évolution de la crise sanitaire  
« La gestion de la crise sanitaire est une succession de fiascos. »
« Quand toutes les autorités sanitaires alertent, il faut l’écouter. »
« Il y a une banalisation de la mort. On va commencer à trier les malades. Il y a 30 ans, la France avait le meilleur système de santé au monde. »
« Il faut confiner mais il faut confiner intelligemment en mettant tout en œuvre pour que les Français puissent aller travailler et les enfants aller à l’école. »

 Sur le texte de contribution communiste au débat du PCF sur 2022 
« Sur les 200 signataires, il y a 200 personnes aux sensibilités communistes différentes. »
« Ce qui nous fédère, ça n’est pas de ne pas vouloir la candidature de Fabien Roussel. Ce qui nous fédère c’est qu’on considère que la situation politique est préoccupante avec un duel droite/extrême droite qui est en train de se constituer. »
« Le débat politique se mène à droite et à l’extrême droite et dans ce contexte l’hypothèse de l’élection de Marine Le Pen n’est plus exclue. »
« Il y a une certaine obscénité de la classe politique à raisonner en termes partisans alors que la souffrance est très importante dans le peuple français et notamment la souffrance de ne pas avoir d’espoir. »

 Sur l’hypothèse d’une candidature communiste 
« Si on s’interroge sur le système démocratique et la présence des partis politiques dans la démocratie, il est légitime que les partis présentent des candidats aux élections. »
« La gauche est totalement balkanisée. »
« Tout le monde sait les tensions de la tête au pied qu’il y a eu entre les communistes et les insoumis. »
« Je suis convaincue que quel que soit le candidat, s’il est identifié à une organisation et un courant de pensée, ça veut dire que les autres sont obligés de se rallier à ce courant de pensée - comme ça a été le cas lorsque le PS était hégémonique à gauche. »
« Aujourd’hui, parce que la division est sérieuse et profonde, si on n’est pas capable de proposer un candidat supra-parti ou trans-partisan, on n’y arrivera pas [à rassembler les gauches et les écologistes]. »

 Sur la désignation du candidat pour 2022 
« Il faut reprendre les choses à la racine et d’abord penser un projet de gauche et écologiste. »
« Il faut tirer parti de l’expérience des collectifs antilibéraux de 2007. Ça n’est pas parce que l’expérience a échoué une fois qu’elle échoue à vie. La situation politique d’aujourd’hui est différente de celle de 2007. »
« Ça n’est pas tant l’expérience des collectifs antilibéraux qui m’inspire mais l’expérience gagnante des élections municipales : quand on est capable de mettre ensemble des gens de la société civile et des partis politiques sur la construction d’un projet commun. »
« Je fais mienne l’idée de créer des collectifs de circonscriptions avec un débat sur le projet de politique nationale sur les 577 circonscriptions - pour un projet de législature. » 

 Sur la proposition de Yannick Jadot de réunir toute la gauche 
« Je n’ai aucun problème à dire qu’il faut que toutes les organisations politiques se mettent autour de la table avec l’ambition d’arriver à une candidature commune. Pour autant, je ne crois pas à l’efficacité de cette méthode. »
« Les désaccords sont multiples et si l’on veut surmonter cet obstacle il n’y a pas d’autres solution que de construire le projet avec les citoyens. »
« Le chemin le plus sûr pour gagner 2022, ça n’est pas un tour de table entre les chefs de partis - même si je n’y suis pas opposé - mais en remettant le débat au cœur de ceux qui ont le plus besoin de la gauche au pouvoir. »

 Sur le PCF et les réunions non-mixtes 
« Quand j’étais au lycée, j’allais au groupe femme du PCF et c’était déjà considéré comme un groupe de dissidence. Dans les années 80, le PCF a fini par accepter que ces lieux de libération de parole existent. »
« Quand on est discriminé, on a besoin de se parler. »

Vos réactions (2)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • "si on n’est pas capable de proposer un candidat supra-parti ou trans-partisan"
    pourquoi pas un martien ?
    tous les dirigeants des organisations qui se réclament de gauche ont des désaccords profonds ,faire croire le contraire ne peux que produire une de la politique politicienne.
    rappelez vous "mon adversaire c’est la finance", "je vais renégocier les traités" .
    tous ces renoncements, trahisons, mensonges ont conduit à une abstention massive ou pire de ce qui devrait être l’électorat de la gauche.
    au dernières élections municipales des maire ont été élus avec moins de 15 % des inscrits.
    il me revient à l’esprit une phrase que m’avait dit un militant à la sortie d’un meeting salle de la mutualité , ou G.Marchais était venu présenter l’état des discussions sur le programme commun , avant la renégociation , période exaltante.
    Ce camarade me disait "cette fois ci si on se plante , nous en prenons pour des dizaines d’années" et 89 n’était pas arrivé.
    en fait je pense qu’il faut reconstruire une force politique , les combines ne marcherons pas.
    l(initiative du parti communiste d’avoir un candidat è la présidentielle peux être une étape.

    dan93 Le 29 mars à 18:09
  •  
  • en fait, les signataires sont obnubilés, hynopthisés par Mélenchon, ce serait plus simple qu’ils le disent clairement.
    Quant aux collectifs de circonscription c’est le lieu de tous les coups tordus ( où les troskystes excellent ... )

    milhac Le 31 mars à 15:06
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.