Accueil | Par Pierre Jacquemain | 8 janvier 2020

Jacques Boutault : « La porte est définitivement fermée à Cédric Villani »

Incendies en Australie, biodiversité, pouvoir et actions des villes, municipales et retraites : Jacques Boutault, maire EELV du 2ème arrondissement de Paris, est l’invité de #LaMidinale.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

UNE MIDINALE À VOIR...

 

À ÉCOUTER...

>> sur Spotify
>> sur Apple

 

ET À LIRE...

 Sur l’Australie 
« On s’aperçoit que les étés sont de plus en plus secs et chauds. »
« Nous aurons aussi en Europe des étés de plus en plus secs et chauds avec les mêmes conséquences qu’en Australie : des méga-feux que l’on ne peut pas maîtriser qui détruisent les forêts, les habitations, les cadres de vie et c’est un véritable drame pour la biodiversité, pour le climat et les êtres humains. »
« Les questions écologiques sont des questions systémiques. A partir du moment où on ne respecte pas l’environnement et qu’on est dans l’inaction climatique, il se passe ce qu’il se passe en Australie. »
« L’animal est en rivalité avec l’homme pour accéder aux ressources. »

 Sur les actions à mener 
« La première mesure à prendre, c’est de s’inscrire dans le cadre des accords internationaux pour le climat. La France doit s’engager à avoir une empreinte carbone zéro. »
« Il faut sortir du nucléaire, de l’énergie fossile et du capitalisme. »
« Il faut que les êtres humains reprennent le pouvoir. »
« Aujourd’hui, les villes produisent 80% des gaz à effets de serre dans le monde. La plupart des gens vivent en ville donc bien sûr les villes ont une place très importante pour travailler à la réduction de leur empreinte écologique. Malheureusement, elles n’en ont pas toujours le pouvoir. »

 Sur les municipales à Paris 
« C’est une bonne idée que les écologistes partent seuls aux premier tour pour ensuite créer des coalitions de deuxième tour sur des engagements programmatiques. »
« Il n’y a aucune compatibilité entre l’écologie et le libéralisme débridé à la Emmanuel Macron – ce que n’a pas renié Cédric Villani. »
« La porte est définitivement fermée à Cédric Villani. »
« Aujourd’hui, même Yannick Jadot ne pense plus qu’il faille intégrer Cédric Villani dans une coalition, compte tenu des engagements qu’il vient de prendre. »

 Sur la stratégie d’EELV 
« J’ai toujours pensé qu’il fallait un candidat écologiste à l’élection présidentielle. »
« Il n’y a pas d’écologie sans prendre en compte ceux qui ont besoin d’écologie (…). L’écologie est un outil de transformation sociale et d’aide aux plus démunis. »
« Anne Hidalgo est une convertie récente de l’écologie. »
« On peut beaucoup plus facilement construire avec Anne Hidalgo, Danielle Simonnet et Génération.s. »

 Sur les Jeux Olympiques de 2024 
« En 2014, avec Anne Hidalgo, on disait que les Jeux Olympiques étaient une hérésie écologique. On ne peut pas à la fois faire les JO et faire de l’écologie. Anne Hidalgo a changé d’avis. Pas nous. »
« On est pour consulter les Parisiens sur cette question des JO. »
« Les Parisiens n’ont rien à gagner à ce grand événement planétaire qui n’est pas la fête du sport mais la fête des sponsors. »

 Sur la mobilisation contre la réforme des retraites 
« Il faut tout remettre à zéro donc il faut retirer le texte. »
« Je suis contre la retraite par points parce que c’est le début de la fin de retraite par répartition qui est acquis social, égalitaire, du Conseil national de la Résistance. »

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.