Accueil | Par Pierre Jacquemain | 19 avril 2018

Jacques Rigaudiat : « La dette, en soi, n’est pas un problème »

La dette. Elle a bon dos la dette. Du FMI à l’Europe, en passant par la France et la SNCF, elle justifie toutes les politiques d’austérité. Pour en parler, Jacques Rigaudiat, auteur de « La dette, arme de dissuasion sociale massive » publié aux Éditions du Croquant, était l’invité de La Midinale.

Vos réactions (4)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

 Sur le faux problème de la dette 
« Ce qui est grave et difficile, c’est la charge d’intérêts que la dette génère. »
« La dette en soi n’est pas un problème, ce qui l’est c’est la politique menée par les autorités des banques centrales. »
« Le critère de la dette n’est pas en soi le véritable problème. »

 Sur la dette versus les actifs créés par la dette 
« Il ne faut pas oublier que, face à la dette, il y a des actifs : des crèches, des maternelles, des écoles, des collèges, des lycées , des universités, un réseau routier, un réseau de distribution d’énergie, des hôpitaux… »
« Il y a un ensemble de facteurs pseudo-moraux et institutionnels qui poussent à réduire la dette en réduisant la dépense. »
« Le problème pour les gouvernants, c’est d’anticiper ce qui va être un excédent très important de la Sécurité sociale, de l’ordre de 20 milliards. »

 Sur le mouvement des cheminot-es 
« Le régime des retraites [des cheminot-es] est justifié par des conditions de travail particulières et n’est pas particulièrement en déficit et subventionné par la collectivité. »

 Sur la dette de la Grèce 
« On a voulu faire de la Grèce un exemple. »
« La Grèce représente 2% du PIB européen, donc c’est une économie jugée marginale et extrêmement endettée. »
« La dette grecque, après près de 10 années de purge austéritaire, est plus imporante aujourd’hui qu’elle ne l’était avant la crise de 2007. »

 Sur l’ENA 
« Il y a un conformisme qui règne parmi les élèves de l’ENA et c’est beaucoup plus vrai que ça a pu l’être auparavant. »

 Sur la zone euro 
« La politique de la BCE a permis d’éviter l’éclatement de la zone euro. »

 Sur les capacités d’action du politique 
« Le pouvoir d’Etat a des possibilités d’action. »
« Je combats l’Europe depuis Maastricht et je ne peux pas dire que ce combat ait été couronné de succès. »
« Les pouvoirs sont ceux de l’argent et dans un monde financiarisé, c’est le pouvoir des banques qui règne. »
« Maastricht a mis en place le pouvoir des banques dans l’Union européenne. »

Vos réactions (4)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • La dette est tellement peu un problème que lorsqu’une banque vous prête de l’argent pour acheter une maison elle exige de vous une hypothèque de premier rang pour inscrire le prix du bien dans ses comptes en face du prêt qu’elle vous octroie afin de garantir le prêt et se prémunir contre le risque de non remboursement.

    choucroute Le 20 avril à 07:35
  •  
  • Je vois bien le tableau : aux étrangers qui nous prêtent, on va dire, désolé, on ne peut pas vous rembourser mais on a de très belles maternelles et hôpitaux tout neufs en échange...
    Avec des solutions de ce niveau, pas besoin de se prendre la tête c’est sûr, on est sauvés.

    parhasard Le 20 avril à 12:16
       
    • Évidemment quand on ne veut pas sortir des évidences libérales, on a du mal à se projeter dans un autre avenir. Peut-être que l’on pourrait décider que plutôt qu’engraisser les parasites financiers, la banque centrale européenne prête directement aux nations au même taux qu’elle prête aux banques privées (soit aux environs de 0% d’intérêt)

      choucroute Le 20 avril à 15:15
  •  
  • Depuis 1871, les gauchistes n’ont toujours par retenu la leçon : ON NE DONNE PAS L’OR AUX VERSAILLAIS.

    La Dette ? On ne met pas des actifs en face, on la raye d’un trait de crayon, on l’efface des ordinateurs.

    Le système financier n’est pas l’outil légitime pour planifier la production.

    kheymrad Le 20 avril à 13:26
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.