Accueil | Par Pablo Pillaud-Vivien | 9 février 2018

Jean-Marie Godard (auteur de "Paroles de flics") : "Les policiers ont l’impression d’être seuls contre tous."

Y a-t-il une fracture grandissante entre les Français et leur police ? Pourquoi les policiers votent-ils de plus en massivement pour le FN ? Et la « police de sécurité du quotidien » que Gérard Collomb a lancée hier, à quoi va-t-elle servir ? Réponses avec Jean-Marie Godard, auteur de « Paroles de flics » aux éditions Fayard.

Vos réactions (5)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

 Sur l’image de la police dans la société 
« Je ne suis pas sûr que tout le monde déteste la police. »
« Je pense qu’il y a une frange de la société, plutôt militante qui déteste la police. »
« A part pour Vigipirate, plus personne ne voit la police : elle est dans les voitures donc on n’a plus de contact avec la population sauf quand elle vient dans les commissariats. »

 Sur la « police de sécurité du quotidien » 
« La police de sécurité du quotidien, c’est le retour de la police de proximité. »
« Quand Nicolas Sarkozy a cassé la police de proximité, on est passé d’une police qui était axée sur la citoyenneté et la prévention à la création de plein de services spécialisés qui étaient consacrés au tout répressif. »
« C’est une bonne idée de vouloir que les policiers soient aussi sur le terrain à discuter avec les gens. »
« La police de sécurité du quotidien, elle peut résoudre les problèmes de malaise et de mal-être des policiers à partir du moment où on y met les moyens. »

 Sur la politique du chiffre dans la police 
« Il y a une politique du chiffre qui consiste à interpeler tout et n’importe quoi et à mettre des PV partout pour faire grimper les statistiques d’affaires résolues sans s’intéresser au contenu. »
« La police est une force civile, pas militaire. »
« Il faut supprimer définitivement la politique du chiffre. »

 Sur la hiérarchie dans la police 
« Il y a une coupure totale entre le politique et l’opérationnel sur le terrain. »
« Il y a une dichotomie totale entre le monde de l’administration et le monde du terrain. »

 Sur l’élaboration et l’accueil du livre 
« Quand j’ai voulu faire ce livre, on m’a tout simplement dit non. »
« Ce non prononcé d’en haut m’a ouvert encore plus de portes en bas. »
« Mon livre a été super bien accueilli par les policiers sur le terrain. »

 Sur les politiques et la police 
« Il y a un gros souci avec la question de la police à gauche. »
« Il y a une tentation d’une partie des policiers de se tourner vers Marine Le Pen. »
« Ce n’est pas une démarche idéologisée mais une démarche de colère et de révolte. »
« Les policiers ont l’impression d’être seuls contre tous. »

 Sur la formation des policiers 
« Le problème de la police, c’est un peu le même que celui de l’éducation nationale : les premiers postes d’affectation sont souvent les plus durs. »
« J’ai rencontré des policiers qui venaient de province et qui ne savaient pas ce qu’était la délinquance. »
« Les policiers ont une formation très théorique. »
« J’ai rencontré des policiers de province qui vivent super bien leur boulot. »

Sur les femmes dans la police 
« Il y a de plus en plus de femmes dans la police. »
« Dans la police, les femmes sont rentrées par le haut, par les commissaires et les officiers. »
« J’ai rencontré des femmes en BAC. »
« Je n’ai pas vu de problèmes de sexisme dans la police. »

Vos réactions (5)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • les policiers votent de plus en plus FN car plus personne à gauche ne propose une politique autoritaire.

    C’est pourtant là le rôle de l’Extrême Gauche : proposer le retour de la Tchéka et des Goulags.

    Espérons que la FI saura ne pas se laisser influencer par les catholiques de gauche d’ici 2022, et offrira une véritable politique de répression, en accord avec nos valeurs révolutionnaires.

    Les mafias de cités anti-communistes : AU GOULAG !

    kheymrad Le 9 février à 14:09
       
    • le rôle de l’Extrême Gauche : proposer le retour de la Tchéka et des Goulags.

      la FI saura ne pas se laisser influencer par les catholiques de gauche d’ici 2022, et offrira une véritable politique de répression, en accord avec nos valeurs révolutionnaires.


      vous êtes en pleine crise !

      Faites vous aider , vous avez pensé au Yoga ou a la médecine douce ?

      buenaventura Le 10 février à 10:20
    •  
    • Je pense à la gauche, et à nos valeurs révolutionnaires qui nous appellent à être intolérant avec les intolérants.

      Lutter contre la délinquance d’un poing de fer, et instaurer une repression froide et rationel : voilà le propre d’un pouvoir communiste.

      Les libéraux libertaires qui sont contre l’autorité de l’État et contre la Police : rejoignez LREM. 

      kheymrad Le 10 février à 12:34
    •  
    • La tchèka exécutait les militants d’"extrême" gauche ou les envoyait au goulag, le stalinisme étant une variante étatiste et nationaliste du tsarisme, la propriété privée en moins.

      René-Michel Le 11 février à 11:54
  •  
  • Bonjour
    je crois qu’il ne faut pas mélanger :avoir une bonne police , pour les criminels, voleurs....par exemple et une une politique sécuritaire en matière de maintien de l’ordre.....pour assurer l’ordre capitaliste faut-il le rappeler.Bonne police , veut dire , non seulement les conditions de travail, les moyens, mais le recrutement et surtout la qualité du recrutement, cela vaut pour les profs ...l’Armée, a peut être mieux compris que la police qu’il ne faut plus recruter n’importe qui.Il faut rappeler aussi , que la France est un des pays les plus fliqué au monde , en terme quantitatif, par rapport au nombre de sa population.
    Toujours le rapport quantité/qualité.
    De plus il faut-il s’inquiéter d’une demande sécuritaire de la population, qui demande de plus en plus d’être surveiller , au nom de sa sécurité. insécurité réel ou fantasmé ?!
    Dérive qui va avec le viéillissement de la population, et l’extension des logements pavillonnaires ?

    BOB Le 11 février à 14:49
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.