Accueil | Par Pablo Pillaud-Vivien | 20 mars 2018

Jean Radvanyi : "La menace vient plus de la croissance militaire américaine que des Russes."

Alors que Vladimir Poutine vient de se faire réélire sans surprise avec 76% des voix, Jean Radvany, géographe spécialiste de la Russie, était l’invité de la Midinale.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

 Sur la réélection de Vladimir Poutine à la tête de la Russie 
« La Russie est une démocratie imparfaite, qui se développe. »
« Ce sont des élections pour lesquelles ‘les ressources administratives’, c’est-à-dire les moyens de pression dont disposent le pouvoir, sont extrêmement fortes. »
« Il y a des oppositions qui ont été ingurgitées par le pouvoir : les quelques partis représentés au Parlement mais qui sont associés au pouvoir et dont beaucoup de Russes considèrent que ce n’est plus l’opposition. »
« Il y a une vraie opposition dont les candidatures comme celle de Navalny n’ont pas été acceptées pour l’élection présidentielle sous des motifs peu clairs et peu probants. »

 Sur le rôle des femmes dans la politique russe 
« Les femmes ont un vrai rôle [politique] et en même temps, elles restent marginalisées. »
« Même quand les Russes sont critiques, ils soutiennent Vladimir Poutine. »

 Sur la politique intérieure menée par Vladimir Poutine 
« Les Russes tiennent par dessus tout à la stabilité et la seule personne qu’ils voient comme garante de cette stabilité, c’est Vladimir Poutine. »
« En politique intérieure, Vladimir Poutine, c’est celui qui a réussi à stabiliser le pays. »
« Vladimir Poutine a bénéficié de 10 ans de croissance exceptionnelle largement due au prix des hydrocarbures tout en menant une politique de redressement du rôle de l’Etat – ce qui ne fait pas plaisir aux libéraux. »

 Sur le mandat à venir de Vladimir Poutine 
« On ne sait pas ce qu’il se passe à l’intérieur de l’administration présidentielle. »
« Poutine va vouloir assurer sa succession : il va la choisir et la préparer. »

 Sur le rapport de forces internationales avec la Russie 
« Le 2 février, l’administration Trump a annoncé une augmentation très forte du budget militaire américain qui est 10 fois supérieur au budget russe. Donc il faut savoir qui menace qui. »
« Les Russes utilisent les nouveaux types d’armement essentiellement pour se défendre, pour assurer leur sécurité. »
« La menace vient plutôt de l’imprévisibilité et de la croissance militaire américaine que des menaces russes. »
« D’un côté on a un président américain qui dit ‘c’est moi qui ai la plus grosse’, c’est-à-dire la bombe nucléaire, et de l’autre côté, on a un pays, la Russie, qui pendant 25 ans, a été poussé dans ses retranchements. »
« Les Russes ont des intérêts et ils vont les défendre : si on n’est pas capable de discuter avec eux sur leur compatibilité avec les intérêts européens, on peut effectivement arriver à une crise grave. »
« Les Russes ne sont pas toujours enchantés par la politique de Bachar ; ils essaient de trouver une solution politique mais elle est très difficile car beaucoup d’acteurs interfèrent. »

 Sur l’image de la Russie 
« Il faut arrêter de croire à l’image que les médias occidentaux forment de la Russie. »
« Ca participe d’une fabrication de l’ennemi, d’une fabrication de la menace. »
« Du côté occidental, on est en train de forger une image d’une Russie qui ne peut être qu’agressive et donc dangereuse. »
« Ce n’est pas la Guerre Froide parce que ce n’est plus la même disposition des rapports de forces dans le monde. »
« Les Russes sont grés à Poutine d’avoir redonner à la Russie suffisamment de force à leur pays pour qu’elle pèse dans les relations internationales. »

 Sur l’affaire Skripa 
« Madame May a annoncé, sans avoir de preuve formelle que c’étaient les Russes voire Vladimir Poutine lui-même. »
« Ce n’est pas parce qu’il y a des précédents qu’automatiquement, tous les crimes qui vont être commis à Londres, seront russes. »

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.