Accueil | Entretien par Pierre Jacquemain | 15 octobre 2021

Kevin Vacher : « Macron porte un regard pathologique sur Marseille »

Ce 15 octobre, Emmanuel Macron revient dans la cité phocéenne pour la deuxième fois en quelques semaines. Kevin Vacher, sociologue, militant du mal-logement à Marseille, est l’invité de #LaMidinale.

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

UNE MIDINALE À VOIR...

 

ET À LIRE...

Sur la visite de Macron à Marseille
« Je ne dirais pas que Marseille est sous tutelle mais il y a une pratique qui correspond à une posture assez paternaliste vis-à-vis de la ville de Marseille. »
« Macron adopte à peu près la même posture que les gouvernements précédents. »
« Macron annonce des mesures qui sont des projets qui sont déjà prévus. »
« Je ne suis pas sûr que Marseille doive renaître, elle est assez vivante. Ça n’est pas ça le problème. »
« Le gouvernement porte un regard d’apitoiement et pathologique sur Marseille. »
« Il y a un tissu citoyen, associatif, politique local extrêmement vivant qui porte des propositions. »

Sur les effets de la stigmatisation de Marseille
« Il y a un stigmate méridional qui pèse sur Marseille. Un stigmate qui vient de loin et qui mélange plusieurs caractéristiques : on stigmatise une ville qui est populaire. C’est une ville d’immigration aussi et plus qu’une ville d’immigration c’est une ville qui est encore aujourd’hui une continuité coloniale. Marseille a été un port colonial, regardé comme tel pendant longtemps, et laissé dans un sous-développement chronique depuis toujours. Enfin, c’est une ville qui est considérée comme méridionale avec l’ensemble des préjugés qu’on adosse aux villes méridionales. »
« On nous impose une vision culturaliste des problèmes de la ville. On dépolitise les problèmes en ne voulant pas voir les inégalités, les problèmes économiques et sociaux de la ville. »

Sur les enjeux liés au logement
« Sur le logement, le discours du 2 septembre d’Emmanuel Macro n’a rien annoncé de nouveau. »
« Macron a annoncé 10.000 logements réhabilités en dix ans. C’est extrêmement peu. La fondation Abbé Pierre parle de 40.000 logements indignes à Marseille et de 100.000 mal logés. »
« Il y a 800 immeubles qui ont été évacués sur les six premiers arrondissements de Marseille. »
« Marseille vit l’une des plus fortes augmentations des prix des loyers de toute la France. Il y a aussi une responsabilité de l’Etat et du législateur. Une situation très critique s’installe à Marseille. »

Sur les annonces en matière d’éducation
« L’intersyndicale nationale de l’Education nationale appelle à un rassemblement à 18h en bas de la Canebière. »
« On a un état de délabrement du bâti des écoles qui est catastrophique. »
« Macron a donné à Blanquer un terrain de jeu libéral à Marseille pour expérimenter ses mesures en donnant le pouvoir aux directeurs des écoles de sélectionner ses enseignants. »
« Les parents d’élèves et les enseignants s’élèvent contre cette mesure. »

Sur Marseille de gauche
« Marseille à gauche, ça se voit sur certains aspects notamment au niveau des affaires sociales. »

Sur les commémorations du 17 octobre 1961
« Les associations antiracistes demandent la transparence sur ce drame et la reconnaissance mémorielle. »
« Marseille en a payé le prix dix ans plus tard en 1973 avec une quarantaine de morts, de meurtres d’arabes. Des meurtres racistes. »
« Quand on a un Zemmour pétainiste qui assume un programme négationniste, c’est extrêmement dangereux. Il sera question de ça dimanche aussi. C’est-à-dire comment cette époque résonne encore aujourd’hui. »
« C’est à l’ensemble de la société de se réveiller et d’être présente dimanche. »

Sur la « police tue »
« La police tue de manière systémique. Depuis une quarantaine d’années, on dénombre plus de 600 morts. »
« Dire que la police tue ne veut pas dire que les policiers eux-mêmes tuent, qu’ils seraient des assassins ou des meurtriers, c’est dire qu’il y a des gouvernements qui ont autorisé un permis de tuer. »

Vos réactions
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.