Accueil | Par Pablo Pillaud-Vivien | 16 février 2018

Laurence de Cock : "Les récits scolaires de l’histoire restent majoritairement masculins."

Au lendemain du grand oral de Jean-Michel Blanquer dans l’Emission politique sur France 2, Laurence de Cock, historienne spécialiste de l’enseignement de l’histoire, revient pour la Midinale sur les réformes importantes portées par le ministre de l’Education nationale et sur les débats actuels autour de l’avenir de l’école.

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

... et pour le podcast, c’est par ici !

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Toujours autant de plaisir à retrouver madame de Cock.
    Fatuité, contentement de soi, certitude d’appartenir au camp du bien et de la "transgression", volonté d’édifier les masses du haut de son "expertise".
    Surtout ne changez rien, continuez à traquer les "pensées nauséabondes", à mépriser du haut de votre vive intelligence des gens comme Michea, etc... ( la vigueur de votre propre production conceptuelle m’a échappé)
    Les dames patronnesses de la Gauche auront toujours un charme suranné que même l’arrivisme et le narcissisme les plus échevelés ne parviendront pas à démentir.

    prolo5 Le 16 février à 21:17
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.