Accueil | Par Pierre Jacquemain | 15 mars 2018

Marie-George Buffet : "Il y a urgence d’avoir un projet commun porté par la gauche."

Alors qu’une nouvelle journée de mobilisation est organisée aujourd’hui dans toute la France, quelle alternative à gauche face au pouvoir autoritaire d’Emmanuel Macron ? La députée communiste, Marie-George Buffet, est l’invitée de La Midinale.

Vos réactions (19)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

 Sur l’intersyndicale du 15 mars 
« D’abord, ce qui est important c’est l’unité syndicale. »
« Aujourd’hui, beaucoup d’hommes et de femmes ont envie de rentrer dans l’actions mais ils ont besoin que les syndicats se mettent d’accord et qu’ils sentent une dynamique. »
« Devant l’attitude très méprisante du gouvernement, je pense qu’on ira vers une décision de grève. »

 Sur la SNCF 
« Pour le statut, ils font à la SNCF ce qu’ils ont fait à France Télécoms. »
« Ils veulent casser l’esprit de service public. »
« Le changement de statut de la société de la SNCF peut amener à faciliter la mise en concurrence du transport dans notre pays. »

 Sur le mouvement social 
« Il faut l’unité syndicale pour qu’il y ait convergence des différentes colères. »
« Il faut un déclic à gauche. »

 Sur la politique d’Emmanuel Macron 
« Il a une forme de mépris et d’arrogance et c’est pour ça qu’il faut que la lutte sociale grandisse. »
« Il utilise toutes les possibilités pour bloquer le débat. »
« Heureusement que monsieur Badinter avait plus de deux minutes pour convaincre d’abolir la peine de mort ; heureusement que madame Veil a eu plus de deux minutes pour expliquer pourquoi il fallait légiférer pour l’IVG. »
« La vie démocratique est en train d’être mutilée. »

 Sur la nomination de Bertrand Delais à la présidente de LCP 
« Compte tenu de ses déclarations très fortes d’appuis à Macron, ça va nuire à la chaine. »
« On a l’impression qu’il y a la mainmise du président de la République sur la chaîne. »

 Sur la dénonciation du « parti médiatique » par Jean-Luc Mélenchon 
« Je n’emploie pas cette expression parce qu’elle n’est pas exacte. »
« Il y a des journalistes qui se battent pour informer correctement. »

 Sur la France insoumise et ses partenaires de gauche 
« On ne fait pas l’union simplement par la volonté d’une personne. »
« Il y a urgence d’avoir un projet commun porté par la gauche. »
« Depuis quelques mois que nous sommes ensemble à l’assemblée nationale (…) nous travaillons en convergence pour faire avancer nos idées. »
« Je ne vois pas pourquoi ce qui est possible à l’assemblée nationale, ne le serait pas possible au plan national. Chacun doit faire un pas en avant. »

 Sur les européennes
« Peut-être faut-il construire ensemble une liste, qui ne sera peut-être pas une liste où on mettra FI, PCF. »

 Sur le congrès du PCF 
« On ne peut pas continuer ainsi, c’est dans l’intérêt du combat communiste. »
« Se renouveler est un terme trop faible, il faut vraiment créer du neuf. »
« Il faut se méfier de l’histoire qui se répète et créer quelque chose de neuf. »
« Il faut faire du commun. On ne va pas rester dans cet état de non alternative. »

Vos réactions (19)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • La seule issue pour le PCF est de rejoindre LFI...Je dirai de devenir LFI...Donc en clair se déclarer mort en tant que parti....Le reste n’est que question formelle. Les élus PCF renforceront LFI car sans maillage territorial, il est plus difficile de rayonner politiquement non seulement le temps d’une élection mais sur le long terme. Toute autre solution est utopique. Que cela plaise ou non. D’autant plus que la révolution citoyenne met en mouvement le peuple et non le reflexe délégataire et minore considérablement le rôle des partis. Le populisme de gauche est le remplaçant de ce qu’a représenté le PCF durant des décennies. Faire l’autruche devant cette évidence n’a aucun sens. A moins que la profession de gardien de musée soit considéré comme la seule possible...

    Dominique FILIPPI Le 15 mars à 14:11
       
    • @D. Filippi - la France Insoumise n’est pas un parti politique... C’est pourquoi il y a des encartés communistes qui font partie de la communauté des insoumis(e)s. Rien n’empêche le PCF de travailler avec la FI, si ce n’est pour certains des membres dirigeants influents, le rejet massif de J.L. Mélenchon, pour d’autres la peur de voir la visibilité du parti fort réduite, ou le refus de remettre en cause la position d’autorité qui est la leur au sein de leur parti pour celle moins confortable au sein d’un mouvement difficile à contrôler...

      carlos Le 15 mars à 16:31
    •  
    • @Carlos Le 15 mars à 16:31

      çà je l’ai compris depuis le début...ce n’est pas de cela qu’il s’agit...ce dont il s’agit ce sont des délégués au congrès qui ne se reconnaissent pas dans une ou l’autre des chapelles internes au PCF qui ont pour point commun la façon la meilleure de conserver leur gamelle....Il y en a-t-il encore des communistes au sein du PCF ? s’il n’y en a plus ...plus besoin de s’occuper d’un mort et MGB n’a qu’à quitter ce cadavre......et venir à LFI...
      .

      Dominique FILIPPI Le 15 mars à 17:59
  •  
  • Monsieur Jacquemain

    A quelle « attitude » faite vous allusion de la part de JL Melenchon, vis à vis du PCF et des EELV ? Pourquoi ne pas dire de quoi il s’agit ?

    Parce que moi je connais q’une seule position concernant l’UE , que je ne confonds pas avecl’Europe , de la part de JLM et FI, c’est plan À plan B .Ceux qui sont en accord avec cette position sont les bienvenus . Sous peine d’apparaître comme Incohérent et de perdre toute crédibilité , JLM et FI ne peuvent renoncer à cette position qui est fondamentale , et sans laquelle le programme l’Avenir en Commun ne serait pas applicable. Pour faire une liste commune, ayant pour objectif de créer une dynamique, il faut à tout le moins être d’accord sur l’essentiel.

    Je crois que MG Buffet se trompe quand elle réduit le vote à la présidentielle au seul candidat JLM . J’ai voté JLM , mais j’ai surtout voté pour un programme qui place au cœur du projet l’écologie , la constituante pour un 6eme république , et la remise en cause des traités de l’UE .

    Gege Le 15 mars à 15:59
       
    • @gege - je crois que pour le coup, M.G. Buffet fait allusion à la position du PCF et donc à celle supposée de son électorat, quant à la présidentielle... A savoir, un vote pour un candidat choisi, et non pour son programme. C’était à priori, la seule manière pour le PCF de sortir de la crise entre le bureau qui ne voulaient pas entendre parler de la FI et les nombreux militants de la base qui voyaient dans le programme "l’avenir en commun" et son candidat un chance de faire gagner le camp de la solidarité et du partage des richesses.

      carlos Le 15 mars à 16:23
  •  
  • "Je crois que MG Buffet se trompe quand elle réduit le vote à la présidentielle au seul candidat JLM . "
    MGB dit qu’il faut qu’enfin quelque chose se passe et que peut-il se passer d’autre que la fusion LFI - PCF ? Sinon c’est discuter du sexe des anges....

    Dominique FILIPPI Le 15 mars à 16:25
  •  
  • @Carlos Le 15 mars à 16:23
    Que peut-il se passer d’autre ?

    Dominique FILIPPI Le 16 mars à 12:08
  •  
  • A l’évidence, Marie-Georges a compris que le PCF est arrivé au bout de sa route.
    Je pense qu’elle estime qu’il est encore trop tôt pour se prononcer ouvertement en faveur de l’entrée dans LFI.
    A l’issue du congrès ?

    françois70 Le 16 mars à 17:28
  •  
  • Bonjour
    Il faut reconstruire un vrai parti communiste à coté de FI , qui ne soit pas en concurrence ,mais unitaire...

    bob Le 17 mars à 12:30
  •  
  • Que le PCF se reconstruise mais qu il suive son chemin comme LO et le NPA , la FI n’est pas forcement demandeuse .

    Laissons les communistes décider de l avenir de leur parti et que les communistes nous ignorent c’est tout ce que l ’on demande !.

    buenaventura Le 18 mars à 12:02
       
    • Effectivement FI ne semble pas demandeuse. Elle prive alors le salariat de toute perspective de changement politique . Vouloir seul incarner le changement , cela ne correspond ni à la culture, ni à l’histoire politique de ce pays.
      Certains membres de la FI se comporte comme le PS dans le passé , voir pire, la suffisance et le mépris dans les mots.
      La FI Répondra-t-elle à l’initiative du PCF pour la défense du service public de la SNCF ? Le NPA et Génération s ont répondu positivement ou la jouera-t-elle solo ...
      Tout cela devient incompréhensible, actions communes à l’AN et rien ailleurs..

      Andr.G Le 18 mars à 16:46
    •  
    • @Andr.G Le 18 mars à 16:46

      L’addition des voix de la FI, du PCF , EELV , HAMONISTE , c’est en en comptant large 35% des voix , je ne vois pas là une perspective de victoire .

      Donc , si la préoccupation principale des unionistes est d’offrir une perspective de changement , ce dont je suis pas du tout convaincu , la seule question qui vaille , c’est comment convaincre les abstentionnistes majoritairement dans l’électorat populaire de voter afin de dépasser la barre des. 50% ?

      La FI répond très clairement que ce n’est pas en additionnant des sigles au bas d’une page que l’on va convaincre les abstentionnistes de voter et de voter pour le changement . Ce n’est pas non plus en tentant de leur faire croire qu’ un changement de politique est possible dans le cadre des traités actuels de l’UE .

      Concernant la manifestation du 22 mars la FI a depuis longtemps affirmée qu’elle soutenait les syndicats, elle massivement appelée les Insoumis à participer, elle sera présente, donc je ne vois pas où est le problème .

      Par contre la FI et JLM ont proposé , comme lors de la bataille contre la loi El Khomri , qu’une manifestation unitaire soit organisée un samedi ou un dimanche pour que tout ceux qui le souhaitent puissent y participer . Mais là silence radio de tout ceux qui ne cessent d’appeler à l’union , bizarre non ?

      Gege Le 19 mars à 10:00
  •  
  • @ gege
    cela fait 35% en additionnant les voix, que reste à France Insoumise si on les additionnent pas ? D’ailleurs je ne parle pas d’additionner les voix ,je ne parle pas de victoire, je parle de créer une dynamique et d’offrir une perspective.
    Mais à juger vos propos je crains que cela soit difficile..
    Mais vous êtes sans doute au courant de l’appel commun pour la SNCF signé par des organisations NPA, Ensemble PC Parti de gauche et le groupe FI. C’est déjà pas mal.
    Oui pourquoi pas une grande manif comme le propose JLM et la FI . Je suis pour. Dans un premier temps, le 22 mars donnera la température.

    André.G Le 19 mars à 21:57
       
    • @André.G Le 19 mars à 21:57

      Au premier tour de la présidentielle, comme aux législatives, les électeurs de B Hamon , du NPA , du PCF , d’EELV du moins ce qu’il en reste , sauf à la marge , n’ont pas voté pour la FI et JLM. Par conséquent , pour répondre à votre question les voix de la FI sont les voix de la FI et je ne vois aucune raison de les lui contester ou alors il faut le faire pour toutes les formations . Mais personne n’est propriétaire de ses voix .

      Qui peut croire que que B Hamon , EELV , le PCF, le NPA, sont d’accords politiquement, quelle dynamique peut naître d’un tel assemblage. Que toutes ces formations et la FI puissent se retrouver pour des actions communes , comme par exemple la défense du service public c’est possible et nécessaire. Mais des désaccords de fond existent entre toutes ces formations, les glisser sous le tapis, c’est refaire le coup de l’union de la gauche aux français, on en voit le résultat aujourd’hui.

      Celle qui a créé une réelle dynamique à gauche, qu’on n’avait pas vue depuis longtemps, c’est incontestablement la FI , son programme l’Avenir en Commun, et JLM , qui forment un tout qui peut être amélioré, mais qui est cohérent . C’est cela qui peut convaincre les abstentionnistes et les fâchés pas fachos de voter pour le changement

      Gege Le 20 mars à 08:01
  •  
  • LA solution à tous Ces problèmes,est qu’il faut renforcer le pcf.

    Maurice Le 22 mars à 17:46
       
    • Tu le fais exprès ? LOL

      Dominique FILIPPI Le 24 mars à 16:30
  •  
  • "Sans doute, face à la radicalisation de la droite, escomptent-ils être un pôle de stabilité raisonnable quand il faudra prendre la relève de Macron."
    Les socialistes survivants et les 2/3 de leur électorat sont avant tout anti-LFI comme leurs aïeux ou les mêmes étaient avant tout anticommunistes.
    Pour eux LFI ce sont des révolutionnaires intolérants qui menacent les libertés individuelles et collectives comme les PCF autrefois. Ces gens ne voteront jamais pour la vraie gauche car au mieux la peur et/ou au pire la haine du "rouge" les habite. Il n’y a pas entre eux et les gens de droite de différence fondamentale.
    Le 1/3 de l’électorat PS est allé sur JLM l’an dernier ce qui lui a permis -avec la dynamique de la campagne -d’atteindre le score de 19,58%. Cet électorat est de gauche. Ce 1/3 est reparti soit vers l’abstention pour l’essentiel soit parfois même a rejoint le bercail d’origine comme l’atteste les résultats de Haute-Garonne - dont on attend toujours l’analyse par JLM...
    Nous sommes donc en recul sensible depuis Juin dernier pour une part en raison du bombardement en nappes de la part des médias qui a bien compris qu’il fallait au plus vite réactiver sans cesse le procès contre LFI pour que cette fraction de l’électorat "PS" pour aller vite déclare forfait. Pour une part seulement.
    Pour une part seulement car LFI a fait comme si par la grâce d’une présidentielle réussie - essentiellement par un vote par défaut en faveur de JLM d’une fraction de l’électorat qui était allé en 2012 sur Hollande - on représentait désormais un Français sur 5 d’où les erreurs commises :
    Acharnement à défendre le folklore Vénézuélien alors que l’ALBA nous a peut-être fait perdre l’accès au second tour...et çà a continué pendant des mois jusqu’à la chienne de garde Salamé et la désastreuse Emission Politique dont aucun enseignement n’ a été tiré .
    " Deux pas avant" sur la conscience politiques des "gens" avec les appels au peuple sur la loi travail," le million sur les Champs" alors que nous étions déjà à l’automne en phase de repli et que macron venait d’être élu.
    "La haine des médias" qui n’est juste et saine que pour nous en tant que militants la subissant chaque jour...et qui nous éloigne de millions de personnes pour qui la "haine" et la "colère" ne sont pas des mots synonymes...
    Résultat...
    Une perspective politique égale zéro à l’horizon.
    Une défaite sociale lourde plus que probable sur les services publics et les retraites.
    "un pôle de stabilité raisonnable quand il faudra prendre la relève de Macron" qui n’est pas à exclure. Voir à nouveau la Haute Garonne où l’élu PS avait voté contre la confiance ...à l’approche des élections ses collègues feront aussi semblant de jouer les opposants de "gauche" car çà rapporte des voix ( 10000 voix gagnées en quelques mois par le candidat PS en Haute Garonne dés lors qu’il fait semblant d’être à gauche !)
    Qui aura sur ce blog l’envie de sortir enfin de l’entre soi dans lequel beaucoup semblent se complaire ?
    Dominique FILIPPI Le 19 mars à 14:37

    Dominique FILIPPI Le 24 mars à 16:32
  •  
  • La FI n’en est pas a l ’adition des voix , cette adition des voix et des sigles est encore une "vieille lubie" des unionistes bêlants.

    La Fi continue sa construction et visiblement elle s’en porte bien, les manifestations du 22 mars dans bien des villes ont vu des cortèges FI bien fournis par apport aux maigrelets groupes LO , NPA et n’en déplaise a Maurice l absence presque partout du " glorieux PCF "

    On dirait qu un autisme politique ou une surdité chronique frappe durement des intervenants sur ce blog et ailleurs !

    Pas un jour ou un article pour lire ou entendre " alors la FI c’est quand quon fait une alliance hein ? , la réponse est identique a celle que nous faisions il y a 1 an .

    Non , nous nous appuyons sur un programme, venez l amender, venez le critiquer , venez le construire et ensemble
    renforçons un mouvement qui s’appellera FI ou pas !.

    Si vous voulez additionner des voix, des sigles, des accords de sommet et bien faite le avec qui voulez mais pas avec nous .

    Marie Georges Buffet ne dit pas autre chose : un programme commun porté par la gauche , pas par les partis de la gauche.

    Par ceux qui se pensent a gauche c’est une nuance qui fait la différence. MGB est membre de la FI de fait.

    Elle a adopté sa démarche.

    buenaventura Le 24 mars à 17:21
  •  
  • @ buenaventura
    En politique les méthodes de calcul sont différents. Cela ne s’additionne pas arithmétiquement. J’espère ne rien vous apprendre.
    (@gégé étayer votre propos sur les reports de voix vers les candidats de la FI votre affirmation semble totalement gratuite)
    Et ne confondez pas sciemment alliance et actions communes.
    Continuer votre construction ...Je ne suis de toutes façons pas pour les partis uniques .Donc je resterai à ma place et je ne viendrai pas grossir les rangs de la FI .C’est un choix politique, idéologique.Les incantations "bêlantes" je reprends votre terme, pour venir vous rejoindre ne m’atteignent pas.
    Pour l’instant je doute voter de nouveau pour des candidats qui souhaitent la mort du PCF. Le lapin n’est finalement pas l’ami du chasseur.

    Je ne partage pas la vision de MGB .Je note qu’elle ne se présente pas comme députée communiste mais comme députée du groupe. Je trouve cela pas très correct .
    Dans son propos elle renvoie dos à dos FI et direction du PCF , elle souhaite que chacun fasse un pas vers l’autre. Ce qui semble-t-il va à l’encontre de ce que vous souhaitez.... Expliquez ce tour de passe- passe...Vous la soutenez pourtant ?
    De plus, vous semblez reconnaître au mot gauche quelques vertus pourtant le mot "gauche" n’est pas employé par la FI , on renvoie en général à "l avenir en commun," au Peuple , je ne comprends pas ce soudain attachement de votre part à un concept "dépassé".

    André.G Le 24 mars à 22:46
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.