Accueil | Entretien par Pierre Jacquemain | 20 avril 2021

Marina Mesure : « En PACA, EELV veut imposer aux onze organisations et collectifs citoyens une tête de liste écolo »

En PACA, alors que la gauche et les écologistes sont absents du conseil régional depuis 2015, la dynamique unitaire patine et EELV veut imposer sa tête de liste. Marina Mesure, cheffe de file de la FI, est l’invitée de #LaMidinale.

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

UNE MIDINALE À VOIR...

 

ET À LIRE...

Sur l’unité de la gauche et des écologistes en PACA
« Les régionales ne passionnent pas les foules mais touchent des sujets du quotidien. »
« Nous nous sommes dès janvier dans la dynamique régionale unitaire. »
« EELV, quelques jours après le lancement de la dynamique unitaire, a décidé de faire cavalier seul autour du pôle écologique. Depuis, nous n’avons pas cessé de tendre la main à ce pôle écologique pour qu’il rejoigne la dynamique unitaire. »
« À quelques jours du dépôt des candidatures, il y a un début de discussion qui se crée mais, hélas, pas avec tout le monde. La dynamique unitaire est en train d’être balayée d’un revers de la main. »
« Il est très étrange de dire dans la presse qu’EELV veut travailler à l’union mais sans la France insoumise qui est l’une des principales forces politiques dans la région. »
« Le pôle écolo s’interroge sur la stratégie d’union dès le premier tour. »
« Hier, il y a eu une rencontre avec l’ensemble de l’appel ‘Il est temps’ et du pôle écolo. Le pôle écolo n’a pas souhaité parler du programme et n’a toujours pas arrêté de stratégie à quelques jours du dépôt des listes. »
« EELV veut imposer aux onze organisations et collectifs citoyens une tête de liste écolo. »
« Il n’y a pas de conflit entre les écologistes et les insoumis en PACA. Il y a eu des divisions internes chez les écologistes. »
« On est dans une impasse mais on doit dépasser cela. L’urgence est trop importante. »

Sur la candidature d’Olivia Fortin
« La candidature d’Olivia Fortin n’est pas très opportune. »
« Olivia Fortin n’a pas rejoint le cadre unitaire et en janvier elle avait refusé de signer l’appel ‘Il est temps’. »
« La candidature d’Olivia Fortin n’est pas portée par un cadre collectif ou unitaire. »
« Olivia Fortin a expliqué sa démarche pour sortir du rapport de force imposé par les écologistes. »
« La FI n’a déclaré aucune tête de liste parce que nous voulons le rassemblement et nous voulons que ça fonctionne. »
« On peut faire sortir un consensus autour d’une tête de liste qui ne soit pas clivante. »

Sur la démarche de la France insoumise
« L’urgence est de se structurer et d’avancer dans le cadre unitaire que nous avons construit. »
« Du côté de la FI on travaille à remobiliser les classes populaires et c’est pour ça qu’on a lancé notre site ‘Paca Populaire’. »
« Populaire, c’est l’idée que les gens se saisissent de l’outil politique. »
« Nous voulons convaincre que l’échelon régional est pertinent. »
« Nous organisons des auditions citoyennes et des agoras populaires pour faire émerger les préoccupations des citoyens. »

Sur le bilan de Renaud Muselier
« En PACA, Renaud Muselier a un bilan de politique libérale et climaticide pour la région. »
« Face à la concurrence de tous contre contre tous, c’est le pari de la solidarité qu’il faut porter. »

Sur les résultats aux élections professionnelles TPE/PME
« Les élections sur les TPE concernent 5 millions de salariés. »
« Il est inquiétant que le gouvernement n’ait pas été à la hauteur de ces élections qui ont été reportées trois fois, sans campagne de communication. »

Vos réactions (1)
  • envoyer l'article par mail envoyer par mail
  • Version imprimable de cet article Version imprimable

Vos réactions

  • Faut il rappeler le rôle de la FI , de JL Mélenchon pour évincer F.Roussel de la tête de liste dans les haut de France.

    donc je pense que la volonté unitaire des uns et des autres n’est dictée que pour des intérêts de boutique.

    Les électeurs ne sont d’ailleurs pas dupes en témoigne les résultats annoncés des listes qui se réclament de la gauche.

    pour rester au même niveau , voici ce que déclare la candidate EELV dans les hauts de France (voir interview dans Regards)

    « Heureusement qu’il y a eu l’Union européenne sur les vaccins. On aurait attendu Sanofi en France et personne ne serait vacciné. »
    « L’union européenne a fait un vrai bond d’autant plus que la santé ne relève pas de sa compétence. »

    oui oui elle a osé

    dan93 Le 20 avril à 15:57
  •  
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.